Billet de blog 6 déc. 2022

Nhat Vo Tran
Abonné·e de Mediapart

Projection-débat de « Along the sea » d'Akio Fujimoto (8/12/2022)

L'Inalco et l'Ifrae se penchent sur la question des migrants vietnamiens au Japon avec la projection-débat du film « Along the sea » d'Akio Fujimoto.

Nhat Vo Tran
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

On se souvient sans doute tous des 39 migrants vietnamiens retrouvés morts dans une remorque de camion au Royaume-Uni en 2019. L'événement posait évidemment la question de l'immigration clandestine et des filières criminelles des passeurs. Il est toutefois assez rare, à notre goût, que l'opinion publique se penche sur les motivations et les vies des migrants vus comme des êtres humains (des personnes) et non plus que comme des "clandestins". Certains chercheurs ont exploré le terrain pour ce qui concerne les migrants vietnamiens actuels, telles Danielle Tan et Nguyen Thi Hiep.

Ce jeudi 8 décembre 2022, l'Inalco et l'Ifrae se pose la question au travers du film poignant d'Akio Fujimoto "Along the Sea", primé en 2022 au Festival international des cinémas  d'Asie (FICA). La projection sera suivi d'un débat animé par la Pr Doan Cam Thi de l'Inalco et l'ethnologue Jean-Michel Butel de l'Ifrae.

L'événement a donc lieu à l'Auditorium de l'Inalco (65, rue des Grands Moulins - 75013 Paris), le jeudi 8 décembre 2022, à 18h30.

Pour plus de détails: http://www.inalco.fr/evenement/projection-debat-along-sea-akio-fujimoto

---------------------------

Along the sea d'Akio Fujimoto

Japon | Vietnam | 2021 | 88 min | version originale sous-titrée en français
Résumé 
An, Nhu et Phuong, trois jeunes femmes vietnamiennes d’une vingtaine d’années, sont venues au Japon comme stagiaires. Débordées de travail, mal rémunérées et incapables de discuter avec leur patron qui a confisqué leurs passeports à leur arrivée au Japon, elles décident de s'échapper et deviennent donc des résidentes illégales dans ce pays. Dan, un intermédiaire vietnamien, leur propose de travailler pour un pêcheur.

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans Le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte