Billet de blog 23 avr. 2012

De la déprime à emporter

lpjournalismelannion
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Manger dans les fast food plongerait le consommateur dans un état dépressif. Une récente étude publiée dans la revue Public Health Nutrition soutient cette théorie.

Consommer des pizzas, hot-dogs, hamburgers ou des pâtisseries commerciales noircirait les idées. C'est ce que révèle l'enquête menée par Almudena Sánchez-Villegas et ses collègues des universités de Las Palmas de Gran Canaria et de Granada. Réalisée auprès de 8 964 sujets, cette étude démontre que les personnes qui se situaient dans le quintile consommant le plus ces aliments avaient un risque de dépression accru de 51% comparativement à celles qui se situaient dans le quintile inférieur. Après un suivi moyen de 6,2 ans, 493 cas de dépression ont été rapportés.

 En partie causé par la consommation de gras saturés et trans

Plus les personnes consomment, plus le risque est élevé. Et plus elles sont susceptibles d’être célibataires, sédentaires, de consommer moins de fruits, de noix, de poissons, de légumes et d’huile d’olive, de fumer et de travailler plus que 45 heures par semaine.

En 2011, ce groupe de travail avait déjà souligné l'étroite relation entre l'alimentation et l'état de déprime, démontrant que les personnes consommant le plus de gras trans avaient un risque de dépression jusqu'à 48 % plus élevé que les personnes n'en consommant pas. L’augmentation de la dépression liée à l'alimentation ces dernières années, pourrait donc être due, en partie, à une présence croissante de gras saturés et trans dans les aliments.

Arnaud Botrel

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — France
Extrême droite : la semaine de toutes les compromissions
En quelques jours, le parti de Marine le Pen s’est imposé aux postes clés de l’Assemblée nationale, grâce aux votes et aux lâchetés politiques des droites. Une légitimation coupable qui n’augure rien de bon.
par Ellen Salvi
Journal
Guerre en Ukraine : le grand bond en arrière climatique
Et si le climat était une victime de la guerre en Ukraine ? Face au risque de pénurie énergétique provoquée par le conflit, les pays européens préparent un recours accru au charbon et au gaz fossile. Une marche arrière alarmante, à l’heure de l’urgence climatique, qui met en lumière notre terrible retard en matière de transition écologique.
par Mickaël Correia
Journal
Viktor Orbán est-il de plus en plus isolé en Europe ?
Embargo sur le pétrole russe, État de droit, guerre en Ukraine... Sur plusieurs dossiers, le premier ministre hongrois, à l’aube de son quatrième mandat consécutif, diverge de la majorité des Vingt-Sept. Débat avec une eurodéputée et un historien spécialiste de la région.
par Amélie Poinssot
Journal — Histoire
Le docteur est-il encore en vie ?
Le 4 mars 1957, le docteur Slimane Asselah est enlevé dans son cabinet médical, au milieu de la casbah d’Alger, par les forces de l’ordre françaises. Mort ou vif, sa famille ne l’a jamais revu. Deuxième volet de notre série.
par Malika Rahal et Fabrice Riceputi

La sélection du Club

Billet de blog
Sale « Tour de France »
On aime le Tour de France, ses 11 millions de spectateurs in situ (en 2019) et on salue aussi le courage de Grégory Doucet stigmatisant le caractère polluant de l’événement. Une tache qui s’ajoute à celle du dopage quand le Tour démarre ce 1er juillet à Copenhague, où l’ancien vainqueur 1996 rappelle la triche à peine masquée. (Gilles Fumey)
par Géographies en mouvement
Billet de blog
Les dirigeants du G7 en décalage avec l’urgence climatique
Le changement climatique s’intensifie et s’accélère mais la volonté des dirigeants mondiaux à apporter une réponse à la hauteur des enjeux semble limitée. Dernier exemple en date : le sommet des dirigeants du G7, qui constitue à bien des égards une occasion ratée d’avancer sur les objectifs climatiques.
par Réseau Action Climat
Billet de blog
Aucune retenue : l'accaparement de l'eau pour le « tout-ski »
J'ai dû franchir 6 barrages de police et subir trois fouilles de ma bagnole pour vous ramener cette scandaleuse histoire de privatisation de l'eau et d'artificialisation de la montagne pour le « tout-ski » en Haute Savoie.
par Partager c'est Sympa
Billet de blog
Chasse au gaspi ou chasse à l'hypocrisie ?
Pour faire face au risque de pénurie énergétique cet hiver, une tribune de trois grands patrons de l'énergie nous appelle à réduire notre consommation. Que cache le retour de cette chasse au gaspillage, une prise de conscience salutaire de notre surconsommation ou une nouvelle hypocrisie visant préserver le système en place ?
par Helloat Sylvain