Les infos ne passant pas aux infos (télé)

On ne sait pourquoi (ou on ne le sait que trop), certaines infos ne passent pas à la télé. Mais pourquoi ? Volonté de ne pas miner plus encore le moral des français ? Les laisser dans l'ignorance pour éviter qu'ils aient la moindre mauvaise pensée de la politique menée par le gouvernement ?
Mieux encore, on a l'impression désormais quand on regarde les infos sur TF1 par exemple, de regarder une page de pub vantant et/ou ne critiquant jamais la politique du gouvernement. Pire encore, il y aurait une tentative de culpabiliser celui qui oserait se plaindre et d'en faire un rabat de cette "joie générale" et de ne pas vouloir (et non plus pouvoir) s'en sortir en montrant que d'autres le peuvent et y arrivent. Donc si tu t'en sors pas, c'est pas la faute de la politique du gouvernement mais de la tienne.

Vous n'entendrez plus parler de la baisse du pouvoir d'achat ou que partiellement mais par contre vous verrez régulièrement des reportages sur des français moyens heureux (avec des images de leur visage souriant) de s'en sortir (ou survivre) grâce à des systèmes D genre comparer les prix de différentes grandes surfaces ou comment faire des économies sur l'électricité et le gaz en faisant des travaux de quelques centaines d'euros (enfin si vous êtes propriétaire de votre logement et avez assez d'argent pour se faire). A l'opposé on peut à la rigueur, entendre le journaliste parfois vous communiquer une info grave d'une minute à peine du type "il y a de plus en plus de Français passant le seuil de la pauvreté" mais sans image de ces "français d'en bas", leur condition de vie et leur angoisse quotidienne. Sans parler de la non communication totale pouvant indiquer qu'il existe encore des "problèmes" dans les banlieues. Ne plus parler des problèmes dans les journaux télévisés reviendrait-il aujourd'hui à faire croire aux français qu'ils sont résolus ?

D'autres infos "dérangeantes" pouvant atténuer l'image idyllique du président, du gouvernement et de leur politique menée, sont peut-être non passée sur notre écran de télé afin de laisser croire que tout va pour le mieux. Voici 4 exemples trouvés sur le net :

 

- Délit de faciès ? : La loi Hortefeux ne fait pas que des heureux.

http://www.rtbf.be/info/societe/judiciaire/une-famille-equatorienne-residant-legalement-en-belgique-arretee-en-france

- Le libéralisme aurait-il des limites à ne pas franchir ? : Les amis de Sarkozy vs Free.

http://www.numerama.com/magazine/10324-Sarkozy-fera-blocage-a-la-licence-3G-de-Free.html

- Le rapport du Comité des Droits de l'homme de l'ONU jugé "cinglant pour la France" : La patrie du droit de l'homme bat de l'aile.

http://www.20minutes.fr/article/243261/France-Le-rapport-du-Comite-des-Droits-de-l-homme-de-l-ONU-juge-cinglant-pour-la-France.php

- 50000 volts dans la tête : Quand le progrès serait de ne plus tuer mais "juste"torturer un présumé coupable (dont on ne sait quoi) ?

http://www.paris-normandie.fr/index.php/cms/13/article/32113/#

 

Ma conclusion : Mentir est ne pas dire la vérité même si celle-ci peut fâcher le pouvoir par conséquent, ne suis je pas en droit de conclure que les infos de certaines chaines de télé nous mentent ? N'ais-je pas le droit aussi de comparer tout cela a certaines pratiques sectaires consistants à marteler le cerveau (méthode Coué) toujours du même message : On est la que pour votre bien et tout va pour le mieux ?

 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.