Beaux mecs

 Mon problème, putain! c'est mes oreilles! Depuis que ces salopards venus de l'Est me les ont taillées en pointe, je n'ose plus rentrer chez moi.

nosferatu.jpg

 

Mon problème, putain! c'est mes oreilles! Depuis que ces salopards venus de l'Est me les ont taillées en pointe, je n'ose plus rentrer chez moi.

 

Voilà huit jours déjà que je me suis réfugié ici, sur l'Atalante. Michel Simon m'a regardé en rigolant, le jour où je suis arrivé. "T'es encore plus moche que moi, il a éructé. Sois le bienvenu!"

 

Puis il a ajouté: "Pour te couper les ongles, tu trouveras rien, ici. C'est pas un salon de beauté. Par contre, si tu veux, j'peux te limer les dents".

 

Qu'est-ce qu'elles ont, mes dents? Et de quoi il se mêle, à la fin? Moi, la seule chose qui me gêne, ce sont mes oreilles...

 

Michel m'a dit qu'il allait faire venir un vieux médecin. Un qui arrondit ses fins de mois en pratiquant des interventions de chirurgie esthétique, si j'ai de quoi le payer. J'ai dit que oui et, ce matin, je suis monté. Je l'attends, ce toubib.

 

Pas sûr qu'il osera venir... Surtout s'il voit le zigoto qui fait les cent pas sur le quai, qui tourne en rond comme pour faire passer une envie de pisser, qui s'approche maintenant de l'échelle de coupée... Oh! non!

 

Voilà Klaus Kinski, aussi...

 

Antoine Mack

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.