Mélanger les mots : les mots mélangés

"Dans les sociétés primitives, contrairement aux sociétés industrielles modernes, les gens ne choisissent pas de produire à des niveaux maximum. Aussi étrange que cela peut nous paraître, il y a un mépris conscient et permanent pour la notion d'effort maximum à fournir pour un maximum de gens. La capacité de travail est délibérément sous-utilisée, les moyens techniques ne sont pas pleinement exploités, les ressources naturelles non plus, la production est faible en rapport aux possibilités. La journée de travail est courte. Le nombre de jours chômés sans travail excède les jours de travail. La danse, la pêche, les jeux, le sommeil, les rites semblent occuper une grand part de leur temps."

°
Extrait d'un dossier intitulé "L'économie de l'abondance" (In L'Ecologiste n° 27-volume 9 n°3, Automne 2008, consacré à l'étude des "Peuples Premiers"), à partir de l'ouvrage de l'ethnologue américain Marshall Sahlins, "Age de pierre, âge d'abondance", Gallimard.

°

76662071027103943.jpeg

°

°°

Je vous propose l'activité suivante :
1 : imprimer ce texte chez vous
2 : muni d'une paire de ciseaux, découper les mots
3 : à l'aide de ces mots, construire un nouveau texte
4 : on peut ne pas ré-utiliser tous les mots, mais ne pas en introduire de nouveaux.

°°

°

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.