La peur du loup qui cache la peur qui se nourrit de

Dans le monde des loups, il est un animal terrible parmi tous : le grand méchant homme. C'est le croquemitaine des enfants qui les empêche d'explorer le monde, jusqu'à ce que...

Parution de l’album : Qui craint le grand méchant homme ?

Et si l'on prenait le monde à l'envers ? Les hommes deviennent les fameux méchants loups des contes de fée et les loups leurs pauvres boucs émissaires ? Dans le but de relativiser la « peur du loup », les auteurs de ce livre proposent d'inverser les rôles. Une logique classique dont la vertu est ouvertement pédagogique. L'un des points forts est constitué par le désamorçage de la peur, avec l'idée que chacun est responsable de ses peurs : les monstres sont nourris de nos propres peurs. Un petit message qui passe furtivement dans une longue histoire qui manque un peu d'étoffement pour en arriver à cette conclusion, même si elle est la bienvenue. La pédagogie pour les plus jeunes est d'ailleurs l'une des lignes éditoriales fortes d'EIDOLA. Hélas, il manque un peu de poésie aux illustrations et une véritable fantaisie, comme si les auteurs s'étaient bridées au détriment d'un trait personnel.



qui-craint-couv
Qui craint le grand méchant homme ?
Textes : Frédérique Caillon-Cristofani
Dessins : Sophie Hérout
Suppléments dessins : Julie Gore

Nombre de pages : 32
Date de sortie (France) : 24 août 2018
Éditeur : EIDOLA


 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.