Quitter sa cage dorée et voler de ses propres ailes

Dans sa cage, Oiseau vit confortablement. Ses beaux chants attirent l'attention d'Oiselle qui vole librement.

Parution de l’album : Oiseau Oiselle de Gwendoline Raisson

Autour de cette histoire courte d'Oiseau et d'Oiselle, c'est un peu la fable du Loup et du Chien de La Fontaine, revisitée à travers une histoire d'amour dans la contemporanéité des rapports de genre. En effet, Oiseau Oiselle par son titre même pourrait être traduit en adaptation humaine en Homme Femme. Et dans ce rapport, qui est le moins à même d'oser être libre ? L'Oiseau dans sa cage comme l'homme dépendant de son confort matériel et émotionnel, est l'esclave complice d'un cadre ultra conservateur. L'avenir à cet égard est ainsi féminin. L'Oiseau doit faire le deuil de ses acquis, comme tout homme plongé dans ses privilèges patriarcaux. C'est un peu aussi le mythe de la caverne où quitter ses chaînes pour vivre libre n'est pas un acte spontané.
Dans ce mini roman, au récit limpide et très évocateur, c'est évidemment aussi une invitation faite aux jeunes lecteurs à voler de leurs propres ailes, quitter la cage dorée de la petite enfance pour découvrir la liberté d'être soi-même. Une belle histoire, concise et illustrée avec subtilité.




910rit-upcl
Oiseau Oiselle
de Gwendoline Raisson (textes) et Clothilde Delacroix (illustrations)

Nombre de pages : 40
Date de sortie (France) : 17 janvier 2018
Éditeur : L’École des Loisirs
Collection : Mouche

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.