Une héroïne à cheval, sans peur et sans reproche

Béatrice est une jeune héroïne prête à partir à l'aventure pour sauver des princes en détresse ainsi que les princesses pimbêches.

Au sujet de l’album : Béatrice l'intrépide de Matthieu Sylvander et Perceval Barrier

Voici le premier tome des aventures de Béatrice l'intrépide édité pour la première fois par L’École des Loisirs en 2016, suivi d'une nouvelle édition pour une nouvelle collection au format réduit en 2018. Le second tome sorti en 2017 Béatrice l'intrépide et le délicieux François les bas bleus a offert une suite à cette surprenante héroïne. Déjà, ce premier tome comprenait deux histoires. Comme Kirikou, la naissance de l'héroïne se fait très rapidement, sans détour par la chronique initiatique comme dans les blockbusters de super-héros. Béatrice est dès le début de l'histoire une héroïne hors du commun et elle s'enfante elle-même en se surnommant « l'intrépide » puisque cet intitulé lui va comme un gant ! La volonté de Matthieu Sylvander et Perceval Barrier est de parodier avec humour les histoires de chevalier pour pointer du doigt leur misogynie et offrir une revanche féminine qui ne manque pas d'éclats ! Si l'on se trouve dans un contexte médiéval, l'histoire évoque en même temps un monde contemporain où des consoles de jeux vidéo peuvent abrutir et où les hommes continuent lâchement à faire la guerre afin de fuir leurs responsabilités familiales. Le détournement ironique très subtil n'est jamais gratuit et les événements s'enchaînent avec un véritable goût pour l'aventure, la testostérone en moins, l'intelligence en plus !




81qyqp8rujl
Béatrice l'intrépide
de Matthieu Sylvander (textes) et Perceval Barrier (illustrations)

Nombre de pages : 96
Date de sortie (France) : 28 septembre 2016
Éditeur : L’École des Loisirs
Collection : Neuf poche

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.