La montagne aux écritures

la montagne aux écritures © éditions Arthaud la montagne aux écritures © éditions Arthaud
La montagne aux écritures de Roger Frison Roche.

Sans conteste, un roman d'où l'esprit colonialiste n'est jamais absent, en effet: L'histoire se déroule en 1929 alors qu'une grande partie de l'Afrique du nord est sous la coupe de l'armée française qui tente, par la présence de bases avancées dans les régions désertiques, de pacifier les tribus touaregs.

Au delà de l'aspect historique, directement lié à l'actualité tragique des conflits actuels dans cette région du monde ( Le désert du Ténéré aux frontières du Niger de la Lybie et du Tchad), l'histoire prend une toute autre tournure sous la plume de Roger Frison Roche. Les montagnes du Ténéré du Tafassaset deviennent le théâtre d'une aventure dramatique, récit d'une quête scientifique, archéologique et mystique où les hommes se déplacent à dos de dromadaires, s'orientent grâce aux étoiles  et recherchent les fameuses fresques du peuple des Garamantes et leur trésor d'émeraudes.

Traversant d'immenses contrées désertiques, bravant les tempêtes de sable, escaladant des murailles de granit, chassant pour se nourrir, l'aventure romanesque du capitaine Beaufort et du géographe Lignac tient le lecteur en haleine. Sous la plume de Frison Roche, la montagne mystique dévoile ses secrets aux prix des pires souffrances et la découverte d'oasis paradisiaques telles que décrites par l'auteur semblent bien improbable dans la réalité de cette région, aujourd'hui refuge des peuplades touaregs insoumises et des terroristes de tout poil fuyant les révolutions arabes.

Néanmoins, c'est l'écrivain alpiniste, savoyard guide de haute montagne, celui qui explora le massif du Hoggar à dos de dromadaire, qui donne toute sa véracité au récit. L'édition originale des éditions Arthaud (1952), est illustrée de nombreuses photographies de l'auteur et de ses amis d'aventures, fresques préhistoriques, montagnes du désert, peuples touaregs. La fiction romanesque, la réalité géographique, l'emprunt à l'Histoire alliés à un style d'écriture envoûtant ont fait de ce livre un grand classique du roman d'aventure pour preuve, en bas à droite de la première de couverture on peut y lire sur cette édition originale: " 100e mille".

gérard jacquemin

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.