Dix ans de cinéma français, entre conservatisme et révolution

De 1958 à 1967, le cinéma français a radicalement changé avec notamment l'arrivée de la Nouvelle Vague qui elle-même était le reflet d'une évolution encore plus large de la société. Francis Goubel en cinéphile passionné fait l'inventaire de cette période avec son livre.

Parution du livre Le Cinéma français de 1958 à 1967 de Francis Goubel

1958 voit le retour politique de De Gaulle qui impose un pouvoir présidentiel très fort centré sur sa personne, au moment où l'Algérie est à feu et à sang en raison de la politique coloniale française. Une génération est passée depuis la Seconde Guerre mondiale et la société en France manifeste de nouveaux besoins que l'on peut déceler dans le cinéma. La force de la Nouvelle Vague consiste notamment à se reconnecter avec son époque. Pour autant, de 1958 à 1967, cette vague nouvelle n'a pas non plus conduit à un raz-de-marée : le cinéma d'hier s'est poursuivi tout en évoluant. Francis Goubel s'attache à réaliser un véritable inventaire de dix années de production cinématographique française en répertoriant l'arrivée de nouveaux cinéastes, des thèmes récurrents, des genres cinématographiques qui ont eu une longue exploitation durant cette période spécifique. Cet ouvrage est proche d'une démarche encyclopédique, offrant l'occasion de replonger dans cette période avec une large présence de réalisateurs et de films pour se représenter au mieux la Nouvelle Vague et son hors-champs. Le capital de savoir est important mais le livre ne prétend pas être une réflexion sur cette période : c'est au lecteur avec ces données factuelles de s'en faire sa propre analyse critique.



 

le-cinema-francais-de-1958-a-1967
Le Cinéma français de 1958 à 1967. De la Nouvelle Vague aux prémices de Mai 68
de Francis Goubel

Nombre de pages : 576
Date de sortie (France) : 14 septembre 2018
Éditeur : L'Harmattan

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.