Des outils pour penser le monde sans pétrole dès maintenant

Que sera le monde après la fin du pétrole ? L'apocalypse humanitaire décrite dans la saga cinéma « Mad Max » de George Miller ? Et si la transition débutait maintenant ? C'est ce que propose ce Manuel.

Au sujet du livre Manuel de transition de Rob Hopkins

Après plus d'un siècle à présent de surexploitation de l'énergie fossile qui a été à l'origine de tant de crises géopolitiques entraînant des guerres militaires et/ou économiques, la fin de la ressource en pétrole comme énergie du quotidien se fait de plus en plus pressante. Depuis plus de dix ans, des initiatives se sont mises en place concrètement dans le but de penser la ville dans son écosystème économico-relationnel en l'absence de pétrole : c'est le phénomène des « villes en transition » qui a pris forme notamment en Angleterre et dont la tête pensante est Rob Hopkins qui a formalisé par écrit le fruit de cette expérience collective. Cet ouvrage est depuis devenu « culte », un ouvrage plus salvateur pour penser l'avenir que, osons le dire avec une douce pointe de provocation, la Bible ! En effet, ici point d'apocalypse de l'humanité pour rétablir l'ordre juste religieux, mais bien la mise en pratique de l'invention de la sociabilité ! Un ouvrage pratique, qui permet à la fois de mesurer l'empreinte inquiétante du pétrole dans nos vies quotidiennes et l'urgence de réagir pour enrichir un nouveau terreau fertile sous ses pieds plutôt que le bitume sans vie.




51ers6shg4l-sy498-bo1-204-203-200
Manuel de transition. De la dépendance au pétrole à la résilience locale
de Rob Hopkins
Traduit de l'anglais par Michel Durand

Nombre de pages : 216
Date de sortie (France) : 21 octobre 2010
Éditeur : écosociété

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.