Frederick Wiseman, une oreille attentive sur ses contemporains

Frederick Wiseman occupe actuellement une place incomparable dans le cinéma documentaire, une véritable légende vivante de l'indépendance créatrice !

Parution du livre Frederick Wiseman, à l'écoute de Séverine Rocaboy, Quentin Mével et Laura Fredducci

Playlist Society a pris l'heureuse habitude de déclarer sa passion pour le cinéma en éditant des ouvrages de poche d'une centaine de pages consacrées à un cinéaste. Ainsi, Frederick Wiseman, à l'écoute rend hommage au cinéaste Frederick Wiseman, au moment où sortait son dernier long métrage, un chef d'œuvre parmi tant d'autres : Ex Libris. Dans un premier temps, l'ouvrage collectif de Séverine Rocaboy, Quentin Mével et Laura Fredducci commence par un essai consistant à toucher du doigt la spécificité du cinéma de Frederick Wiseman à travers une méthode de travail qui n'appartient qu'à lui reposant sur l'écoute : sa mise en scène au moment du tournage se fait à travers l'écoute attentive de la réalité en action ! L'image est alors hiérarchiquement associée à l'ouïe ! Une révélation qui permet de poser un nouveau regard sur le cinéma fascinant de Wiseman qui possède toujours cette aptitude hypnotique à créer du récit à partir du réel le plus immanent. Pour comprendre cette approche, l'ouvrage est pour sa majeure partie composé d'entretiens avec Frederick Wiseman autour de quelques-uns de ces films, notamment Titicut Folies, High School, Hospital, Ex Libris: The New York Public Library. Sur ce format court, nulle prétention à embrasser toute la filmographie foisonnante du cinéaste, mais bien une invitation à emprunter de nouvelles portes d'entrées sur un cinéma documentaire toujours aussi inspirant !




couv-frederick-wiseman
Frederick Wiseman, à l'écoute
de Séverine Rocaboy, Quentin Mével et Laura Fredducci

Nombre de pages : 128
Date de sortie (France) : 18 octobre 2017
Éditeur : Playlist Society
Collection : entretien/cinéma


 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.