La société ultra libérale vue par Loach en 11 films

Tombé dans le contexte sociopolitique du néolibéralisme en Angleterre, Ken Loach à travers la réalisation de ses films n'a cessé de lutter contre les injustices sociales.

Au sujet du livre Ken Loach, cinéma et société d'Erika Thomas

Dans cet ouvrage consacré au cinéma de Ken Loach édité en 2009, la doctorante en recherches cinématographiques et audiovisuelles Erika Thomas réunissait plusieurs de ses analyses de films. Dix ans plus tard, Loach ayant acquis une nouvelle notoriété avec une nouvelle Palme d'or et peut-être son dernier film Moi, Daniel Blake (2016), l'analyse d'Erika Thomas est toujours aussi pertinente, embrassant onze réalisations de la filmographie du cinéaste. Il ne s'agit ni d'une biographie (on en apprendra extrêmement peu de Ken Loach, à part le fait qu'il se destinait peut-être à devenir dans un premier temps avocat avec ses études de droit), ni d'une analyse exhaustive de sa filmographie. Erika Thomas isole trois grands thèmes : l'engagement politique et amoureux dans la première partie, l'engagement professionnel dans la deuxième et la faillite de l'engagement familial dans la troisième et dernière partie. L'étude proposée ici permet de penser la société contemporaine dont Loach est l'immédiat contemporain et ses réactions vives contre le rouleau compresseur de l'ultra libéralisme incarné notamment par la politique de Thatcher dans les années 1980. L'analyse proprement esthétique n'est en revanche pas ce qui motive ces analyses. Erika Thomas réussit à mettre en valeur un regard sur la société qui se répercute de films en films, qu'il s'agisse de fictions ou de documentaires chez Loach. Habituée au cinéma brésilien, Erika Thomas offre ici en se consacrant avec perspicacité aux films de Ken Loach, à des grilles d'analyses qui peuvent être utilisées pour d'autres cinéastes en plus de proposer un voyage dans l'univers loachien.



9782296067332r
Ken Loach, cinéma et société
d'Erika Thomas

Nombre de pages : 184
Date de sortie (France) : mars 2009
Éditeur : L'Harmattan
Collection : Audiovisuel et communication


 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.