Billet de blog 20 nov. 2013

“Marius l’épicurien” de Walter Pater. Un livre oublié.

gérard jacquemin
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

première page © 

Walter Horacio Pater (1839-1894) essayiste et polygraphe anglais n’est pas un inconnu pour le maître Borges puisqu’il le cite à propos du fait esthétique dans “Autres inquisitions", c'est ainsi que j'ai découvert cet auteur et son roman philosophique.

C'est l'histoire d’un jeune intellectuel païen Marius, mêlé à l’élite de la société de Rome au IIe siècle de notre ère, sous le règne de l’empereur philosophe Marc-Aurèle, pétri de philosophie grecque et en particulier d’Aristippe de Cyrène et du Cyrénaïsme. Le jeune homme va céder aux sirènes de la chrétienté en train de naître sur les décombres du paganisme et d’un empire romain menacé par les barbares.

Le jeune Marius découvre les premiers chrétiens dans les catacombes de Rome. Les religions naissent par le culte des morts. Marius, subjugué par la beauté des chants grégoriens et la mise en scène des rites funéraires trouvera une issue à son mal être, elle lui sera fatale. Pourtant, son éducation aux philosophes grecs lui offrait une école de pensée et un art de vivre que seul le cyrénaïsme et sa philosophie hédoniste pouvaient lui apporter:
“Médite souvent sur la rapidité avec laquelle les choses qui sont ou celles qui arrivent à la vie, sont balayées près de toi; songe que leur substance intime est pareil au cours incessant de l’eau; que presque rien ne se continue, songe à cet abîme sans fond du temps, là, si près de toi. Quelle folie ! S’exalter, s’attrister, se tourmenter à propos de pareilles choses ! Pense à la matière infinie et à cet atome que tu en es ! Quelle minuscule partie tu représentes ! Songe au temps infini, et au point si court que tu y occupes; à ta destinée et au brin d’herbe que tu es, et abandonne toi sans réserve à la roue de Clotho , pour qu’elle file, à son gré, la trame des jours.”

Walter Horacio Pater, professeur de latin et de grec du Brasenose College à Oxford, a solidement étayé son ouvrage. Si vous souhaitez prolonger, lire Guillaume Villeneuve pour qui ce roman est aussi le plus autobiographique de ses écrits. "Le point de départ de la recherche patérienne de la vérité, c’est le culte de la sensation. "Cultive, écrit Pater, l’art de la sensation vive", leçon que n’oubliera pas son disciple le plus célèbre, Oscar Wilde." Par son aspect romanesque et historique ce livre nous dévoile les secrets de la naissance du christianisme, une secte qui a réussi!

 "Marius l'Epicurien", un livre oublié. Walter Horacio Pater, un auteur méconnu mais qui sert de référence à José Luis Borges et Oscar Wilde, voilà qui mérite notre attention.

PS: On peut lire ce roman dans son édition de 1922 en feuilletant les pages virtuelles de l'ouvrage dans son intégralité.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Climat
Près de Montélimar, des agriculteurs exténués face à la canicule : « Beaucoup de travail et de questions »
Mediapart a sillonné la vallée de la Valdaine et ses environs dans la Drôme, à la rencontre d’agriculteurs qui souffrent des canicules à répétition. Des pans de récoltes grillées, des chèvres qui produisent moins de lait, des tâches nouvelles qui s’accumulent : paroles de travailleurs lessivés, et inquiets pour les années à venir.
par Sarah Benichou
Journal
Le gouvernement rate l’épreuve du feu
Le début du second quinquennat Macron n’aura même pas fait illusion sur ses intentions écologiques. Depuis le début de cet été catastrophique – canicules, feux, sécheresse –, les ministres s’en tiennent à des déclarations superficielles, évitant de s’attaquer aux causes premières des dérèglements climatiques et de l’assèchement des sols.
par Mickaël Correia et Amélie Poinssot
Journal — Liberté d'expression
Un retour sur l’affaire Rushdie
Alors que Salman Rushdie a été grièvement blessé vendredi 12 août, nous republions l’analyse de Christian Salmon mise en ligne en 2019 à l’occasion des trente ans de l’affaire Rushdie, lorsque l’ayatollah Khomeiny condamna à mort l’écrivain coupable d’avoir écrit un roman qu’il jugeait blasphématoire. Ce fut l’acte inaugural d’une affaire planétaire, sous laquelle le roman a été enseveli.
par Christian Salmon
Journal — États-Unis
L’écrivain Salman Rushdie poignardé
Salman Rushdie restait hospitalisé dimanche, après avoir été poignardé le 12 août, alors qu’il s’apprêtait à prendre la parole sur une scène de l’État de New York. L’agresseur présumé a plaidé non coupable samedi.
par La rédaction de Mediapart

La sélection du Club

Billet de blog
Le piège du nucléaire
Maintenant que la France est en proie à des incendies en lien avec le réchauffement climatique, que notre pays manque de plus en plus d’eau et que notre président et ses ministres, après avoir renationalisé EDF, nous préparent un grand plan à base d’énergie nucléaire, il serait temps de mettre les points sur les « i ».
par meunier
Billet de blog
Réagir avant qu'il ne soit trop tard 2/4
L’avenir n’est plus ce qu’il était ! La guerre en Ukraine, la menace nucléaire, la crise alimentaire, le dérèglement climatique, les feux gigantesques de l’été, les inondations meurtrières, autant d’épisodes anxiogènes de la modernité face auxquels nous devons impérativement réagir. Ces désordres du monde constituent une opportunité à saisir pour modifier notre trajectoire
par HARPAGES
Billet de blog
Croissance énergétique : et si le nucléaire n'était pas la solution ?
On trouve ici et là des aficionados du nucléaire pour expliquer que pour continuer à consommer et à croitre sur le rythme actuel, il suffit de construire des centrales nucléaires. C'est d'ailleurs l'essence du plan pour l'énergie de notre renouveau président. Alors causons un peu croissance énergétique et centrales nucléaires.
par Haekel
Billet de blog
Le nucléaire sans débat
Où est le débat public sérieux sur l'avenir du nucléaire ? Stop ou encore ? Telle est la question qui engage les générations futures. Une enquête remarquable et sans concession qui expose faits et enjeux. (Gilles Fumey)
par Géographies en mouvement