Penser le temps pour entrer, enfin, dans le temps

À l'heure où la technologie multiplie les moyens mis à la dispositions du consommateur pour lui faire gagner du temps, l'époque moderne n'a jamais été autant confrontée à l'accélération de la vie.

Parution du livre @ la recherche du temps sous la direction de Nicole Aubert

Cet ouvrage réunit en un seul volume une somme colossale de réflexions sociologiques sur la sensation anthropologique de l'accélération du temps à l'heure de l'hypermodernité des individus hyperconnectés d'Internet, des téléphones portables devenus de véritables extensions humaines. 26 articles proposent ici de faire le tour de la question à travers autant d'analyses synthétiques de la société moderne. On y découvre la logique de marché où le temps est véritablement devenu de l'argent, la course à la rapidité d'action dans l'achat et la vente d'action générant des profits et des pertes monétaires. Dans un monde néolibéral internationalisé, cette logique de la rapidité comme comportement naturel implicite a complètement envahi la sphère intime individuelle. Les outils du marché sont devenus les armes de chaque consommateur mis en demeure d'affronter le monde dans sa globalité complexe. Le capitalisme financier, l'expression est ici à plusieurs reprises utilisée explicitement, s'est immiscé dans le quotidien d'une humanité façonnée dès lors dans un nouveau rapport au temps. Les divers sociologues ici convoqués, rien moins que trente au total !, englobent la problématique du rapport au temps dans le monde actuel, dans le monde politique, l'enfance, le sport, dans les technologies de l'information, dans les réseaux sociaux, etc. avec quelques études touchant également l'international puisqu'il y est question de la France (analyse du phénomène Nuit debout, par exemple), de la Belgique et du Québec. Le choix judicieux de cet ouvrage est d'avoir réunis diverses analyses pour tenter d'approcher le phénomène tentaculaire de l'accélération du temps dans le quotidien de l'homme moderne. N'attendons pas le burn out comme l'alarme de détresse pour éprouver un nouveau rapport au temps : prenons le temps de le penser ! 

 

 

2018100110199782749261768
@ la recherche du temps. Individus hyperconnectés, société accélérée : tensions et transformations
sous la direction de Nicole Aubert

Nombre de pages : 456
Date de sortie (France) : 18 octobre 2018
Éditeur : éditions érès
Collection : sociologie clinique

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.