Billet de blog 31 août 2018

Cédric Lépine
Critique de cinéma, essais littéraires, littérature jeunesse, sujets de société et environnementaux
Abonné·e de Mediapart

La couvade ou le père dans tous ses états

Le père est-il une femme comme les autres? Quelle place le père peut-il oser prendre au moment de la grossesse? La couvade devient ici un symptôme de société autant qu'un état du corps en révolte qui veut se positionner.

Cédric Lépine
Critique de cinéma, essais littéraires, littérature jeunesse, sujets de société et environnementaux
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Au sujet du livre La Couvade ou le père bouleversé de Roberte Laporal

Roberte Laporal consacre aux éditions érès un ouvrage très documenté sur le concept de couvade, cette notion vaguement évoquée mais finalement si peu connue lorsque l'on interroge la place du père dans la parentalité. Elle le fait en convoquant l'anthropologie avec de nombreux exemples pour démontrer que le retrait de l'homme dans la parentalité et plus particulièrement au moment de la grossesse et des premiers âges de l'enfant est une maladie localisée, même si elle se veut hégémonique. Retrouver sa place dans la naissance d'un nouvel être est une opportunité pour l'homme de retrouver enfin un équilibre sain avec la femme. La couvade devient alors une révolte du corps masculin pour reprendre la place que la société patriarcale lui a violemment volé. Sous le format de petit livre de poche, cette analyse de Roberte Laporal est un parfait manuel pour tout homme cherchant à retrouver contact avec sa féminité et son droit à assumer sur un pied d'égalité le rôle de parents.

La Couvade ou le père bouleversé
de Roberte Laporal

Nombre de pages : 304
Date de sortie (France) : 3 septembre 2015
Éditeur : érès
Collection : : 1001 BB - Du côté des parents

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans Le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte