Billet de blog 1 nov. 2021

"L’Énergie du déni" un essai de Vincent Mignerot

Sous une communication massive autour de la transition énergétique se cache la triste réalité d’un monde énergivore à une cadence pathologique que dénonce Vincent Mignerot, spécialiste en collapsologie.

Cédric Lépine
Critique de cinéma, essais littéraires, littérature jeunesse, sujets de société et environnementaux
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Parution du livre L’Énergie du déni de Vincent Mignerot

C’est à la fois le greenwashing et le cynisme des puissantes entreprises mondiales et des pouvoirs politiques à l’initiative des programmes de productions énergétiques que Vincent Mignerot dénonce avec force dans son essai richement documenté. L’approche de l’auteur est celle de la science et des données précises de l’état du monde. Il est ici question d’appréhender des pratiques énergétiques pour comprendre un contexte mondial dévoré par une quête sans ralentissement pour une exploitation maximale des ressources énergétiques aux quatre coins du globe.

Ceci conduit par exemple les grandes entreprises pétrolières elles-mêmes à développer leur production d’énergie renouvelable afin d’alimenter leur propre chaîne de production pétrolifère. Ce qui a pour conséquence de diminuer leurs taxes carbone. Les grandes puissances elles-mêmes délocalisent dans les pays dits du Sud leurs productions polluantes pour rester officiellement respectables pour leurs concitoyens immédiats.

Même si le terme n’est pas utilisé par Vincent Mignerot, ses analyses fines et pertinentes conduisent à l’idée qu’il ne peut y avoir de transition énergétique sans volonté sincère de décroissance. Car produire toujours plus d’énergie avec moins de conséquences sur l’environnement, reste un aveuglement puéril et d’une inconséquence terrible condamnant l’ensemble des êtres vivants sur Terre, à des degrés certes différenciés quand on fait partie des privilégiés économiques ou non. Le mirage nucléaire en est la preuve avec ses déchets radioactifs dont la nocivité ne peut s’éteindre avant plusieurs milliers d’années, que le plus grand des dénis ne peut plus longuement cacher. Derrière l’affirmation d’une issue possible, derrière le terme de "transition écologico-énergétique" se cache avant tout l’affirmation hégémonique d’un contrôle absolu sur l’ordre du monde entre les mains de quelques personnes dont l’horizon de réflexion est extrêmement limité.

L’Énergie du déni. Comment la transition énergétique va augmenter les émissions de CO2
de Vincent Mignerot

Nombre de pages : 112
Format : 11 x 19 cm
Date de sortie (France) : 28 octobre 2021
Éditeur : Rue de l’Échiquier
Collection : Les Incisives

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
#MeToo : Valérie Pécresse veut faire bouger la droite
Mardi, Valérie Pécresse a affiché son soutien aux victimes de violences sexuelles face au journaliste vedette Jean-Jacques Bourdin, visé par une enquête. Un moment marquant qui souligne un engagement de longue date. Mais, pour la suite, son équipe se garde bien de se fixer des règles.
par Ilyes Ramdani
Journal — Asie
Clémentine Autain sur les Ouïghours : « S’abstenir n’est pas de la complaisance envers le régime chinois »
Après le choix très critiqué des députés insoumis de s’abstenir sur une résolution reconnaissant le génocide des Ouïghours, la députée Clémentine Autain, qui défendait la ligne des Insoumis à l’Assemblée nationale, s’explique.
par François Bougon et Pauline Graulle
Journal
Sondages de l’Élysée : le tribunal présente la facture
Le tribunal correctionnel de Paris a condamné ce vendredi Claude Guéant à huit mois de prison ferme dans l’affaire des sondages de l’Élysée. Patrick Buisson, Emmanuelle Mignon et Pierre Giacometti écopent de peines de prison avec sursis.
par Michel Deléan
Journal — Violences sexuelles
L’ancien supérieur des Chartreux de Lyon, Georges Babolat, accusé d’agressions sexuelles
Selon les informations de Mediacités, trois femmes ont dénoncé auprès du diocèse de Lyon des attouchements commis selon elles lors de colonies de vacances en Haute-Savoie par le père Babolat, décédé en 2006, figure emblématique du milieu catholique lyonnais.
par Mathieu Périsse (Mediacités Lyon)

La sélection du Club

Billet de blog
Notre plan B pour un service public de l'énergie
[Rediffusion] Pour « la construction d’un véritable service public de l’énergie sous contrôle citoyen » et pour garantir efficacité et souveraineté sur l’énergie, celle-ci doit être sortie du marché. Appel co-signé par 80 personnalités politiques, économistes, sociologues, historiens de l’énergie dont Anne Debrégeas, Thomas Piketty, Jean-Luc Mélenchon, Aurélie Trouvé, Gilles Perret, Dominique Meda, Sandrine Rousseau…
par service public énergie
Billet de blog
Électricité d'État, non merci !
La tension sur le marché de l’électricité et les dernières mesures prises par l’Etat ravivent un débat sur les choix qui ont orienté le système énergétique français depuis deux décennies. Mais la situation actuelle et l'avenir climatique qui s'annonce exigent plus que la promotion nostalgique de l'opérateur national EDF. Par Philippe Eon, philosophe.
par oskar
Billet de blog
Un grand silence
L'association Vivre dans les monts d'Arrée a examiné le dossier présenté par EDF. Nous demandons, comme nous l'avons fait en 2010 et comme nombre de citoyens le font, que soit tenu un débat public national sur le démantèlement des centrales nucléaires : Brennilis, centrale à démanteler au plus vite.
par Evelyne Sedlak
Billet de blog
Le nucléaire, l'apprenti sorcier et le contre-pouvoir
Les incidents nucléaires se multiplient et passent sous silence pendant que Macron annonce que le nucléaire en France c'est notre chance, notre modèle historique.
par Jabber