Chronique d'une destruction en Syrie

Zabadani est la ville syrienne que Faten Abushala et sa famille ont dû quitter dans des circonstances dramatiques avant de pouvoir quelques années plus tard trouver un accueil dans le petit village de Vaour en France.

Parution du livre Zabadani de Faten Abushala

Dans ce livre autoédité, Faten Abushala livre son témoignage de vie qui la conduite à quitter le village de son enfance dans une Syrie à feu et à sang. En quelques pages, elle rappelle tout ce qu'elle a perdu dans le contexte de menaces toujours plus oppressantes à son encontre et à l'égard de toute sa famille. Depuis les premières manifestations du Printemps arabe en Syrie, le pouvoir en place a réprimé avec une violence extrême non seulement les manifestants en les assassinant, mais aussi l'ensemble de la population civile syrienne où chaque individu a été considéré comme une menace pour le régime. Faten Abushala rappelle ainsi subrepticement et avec pudeur ses semaines de détention arbitraire sans qu'elle ne sache les motifs de son arrestation. Suit un exil à Beyrouth au Liban où les conditions d'accueil ne sont guère les plus favorables, la fille de Faten échappant de peu à une agression pédophile. Le dernier espoir pointe lorsque la demande officielle d'accueil en France est acceptée, grâce aux efforts conjoints des bénévoles de collectifs citoyens favorisant l'hospitalité à l'égard des migrants qui ont dû laisser toute une vie derrière eux pour survivre.
Paru en autoédition, cet ouvrage vise à accueillir le témoignage du drame indicible qui se déroule à l'encontre de la population syrienne et éclairer les enjeux toujours actuels de l'hospitalité en France et ailleurs.






zabadini-ma-ville-a-jamais
Zabadani, ma ville, à jamais...
de Faten Abushala

Nombre de pages : 80
Date de sortie (France) : avril 2019
Éditeur : autoédition



 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.