Billet de blog 10 juil. 2022

Cédric Lépine
Critique de cinéma, essais littéraires, littérature jeunesse, sujets de société et environnementaux
Abonné·e de Mediapart

"Une histoire du cinéma français 1960-1969" de Denis Zorgniotti et Ulysse Lledo

Voici le quatrième tome de cette odyssée dans l'histoire du cinéma français explorée décennie après décennie dans une ambition encyclopédique de réunir tous les films qui ont participé à construire ladite histoire. Les années 1960 n'ont pas seulement été habité par la Nouvelle Vague mais ont vu encore apparaître d'autres voix en plus de celles des générations antérieures.

Cédric Lépine
Critique de cinéma, essais littéraires, littérature jeunesse, sujets de société et environnementaux
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Parution du livre Une histoire du cinéma français 1960-1969 de Denis Zorgniotti et Ulysse Lledo

La découverte de l'histoire du cinéma français depuis l'apparition du parlant se poursuit ici avec l'émergence d'une nouvelle génération de cinéastes qui ne sont passé.es par la case traditionnelle et hiérarchique d'une formation auprès de leurs pairs sur leur tournage, où les assistants réalisateurs pouvaient ainsi rêver d'occuper des responsabilités plus grandes sur un film. Ainsi, la Nouvelle Vague portée par une partie de cinéastes issue de la critique de cinéma et du désir de créer un cinéma d'auteur à la première personne du singulier, si elle ne constitue pas un mouvement artistique coordonné et ne donne pas naissance à une révolution proprement dite dans l'industrie, fait énormément bouger les lignes et ouvre de nouveaux possibles en matière d'expression cinématographique.

Cependant, cette décennie n'est pas non plus dominée par l'hégémonie des cinéastes de la Nouvelle Vague qui auraient pris un pouvoir total. L'enjeu de auteurs Denis Zorgniotti et Ulysse Lledo, comme pour les tomes précédents, est de présenter dans son ensemble la diversité des réalisations avec ses acteur.rices déterminant.es, les réalisateurs toujours très masculins à l'exception notable d'Agnès Varda, les grands thèmes qui ont marqué le cinéma de cette décennie ainsi qu'un grand focus sur les principaux films finement analysés.

Les choix des mises en valeur, qu'il s'agisse de la personnalité des cinéastes comme des films eux-mêmes, s'ils sont assurément subjectifs, n'en révèlent pas moins le portrait d'une époque avec la diversité qui l'a caractérisée, du grand succès public de La Grande vadrouille de Gérard Oury, aux films plus intimistes à l'expression expérimentale touchant au plus près la forme libre de la poésie des films de Marcel Hanoun. Entre les figures rivales, qu'il s'agisse de Truffaut-Godard, comme de Belmondo-Delon, chacun est traité sur un pied d'égalité en soulignant leurs caractéristiques.

Ce livre rappelle à quel point l'ombre de la guerre d'Algérie est omniprésente même si la censure gaullienne est particulièrement étouffante en ces années de revendication pour un accès à la liberté d'expression. Des cinéastes comme Paul Carpita et René Vautier en ont largement été les victimes. Ce choix étatique de censure n'a pas permis une compréhension large des choix politiques de la France coloniale, encore à l'heure actuelle où l'Algérie fête les 60 ans de son indépendance.

Le cinéma français évolue toujours plus vers la réalité contemporaine, s'éloignant d'ailleurs de la primauté pour les adaptations littéraires et faisant du « je » du cinéaste, le centre de la politique des auteurs.

Cette construction longue et complexe du cinéma français n'en est que plus fascinante et les auteurs de ce tome ouvrent largement l'appétit de (re)découverte de tous les films mis en avant ici, qui chacun à sa manière donne des clés d'accès à la société d'une époque.

Face à l'impossibilité d'être exhaustif dans les thèmes traités, il n'empêche que l'on peut malgré tout noter l'absence de sujets d'investigation qui auraient eu leur place légitime ici, comme l'évolution des manières de produire le cinéma, notamment avec les nouveaux profils de producteur.rices apparus avec la Nouvelle Vague et leurs stratégies, la réalité de la diffusion des films partout en France et la hiérarchie imposée vis-à-vis de Paris, le dialogue opéré entre le cinéma et la place grandissante de la télévision, la place des ciné-clubs dans la construction de la cinéphilie, la mise en valeur artistique des chefs opérateurs et leurs choix pour intégrer les nouvelles technologies de caméra plus légères, la couleur, etc.

Si tout projet ambitieux qui flirte avec l'appréhension d'une globalité souffre nécessairement de manques, il n'en reste pas moins que les auteurs de cet ouvrage partagent généreusement une compréhension précise et très large des films qu'ils analysent et citent, ce qui est d'autant plus précieux et fascinant pour se plonger pleinement dans un univers de cinéma en prise avec la société.

Une histoire du cinéma français 1960-1969
de Denis Zorgniotti et Ulysse Lledo
Préface de Patrick Brion

Dimensions : 170 × 240 cm
Nombre de pages : 520
Date de sortie (France) : 17 juin 2022
Éditeur : LettMotif

Table des matières

Préface
Introduction. Le début de l’ère moderne 7

1960 19
Présentation. L’année 1960 20
Le film de l’année. À bout de souffle (Jean-Luc Godard) 23
Gros plan. La Vérité (Henri-Georges Clouzot) 28
Gros plan. Le Trou (Jacques Becker) 33
Coup de cœur. Les Yeux sans visage (Georges Franju) 35
Coup de cœur. Tirez sur le pianiste (François Truffaut) 38
Coup de cœur. Le Testament d’Orphée (Jean Cocteau) 40
Arrêts sur images. Autres critiques 43
En accéléré. Autres films 43
Un réalisateur. Jean-Luc Godard 50
Une actrice. Marie-José Nat 57
Un acteur. Jean-Paul Belmondo 61
Dossier de l’année. La censure 64

1961 71
Présentation. L’année 1961 72
Le film de l’année. Lola (Jacques Demy) 75
Gros plan. L’Année dernière à Marienbad (Alain Resnais) 79
Gros plan. Le Président (Henri Verneuil) 82
Gros plan. Une aussi longue absence (Henri Colpi) 84
Gros plan. Ce soir ou jamais (Michel Deville) 86
Coup de cœur. Chronique d’un été (Jean Rouch et Edgar Morin) 88
Arrêts sur images. Autres critiques 90
En accéléré. Autres films 90
Un réalisateur. Yves Robert 97
Une actrice. Delphine Seyrig 103
Un acteur. Lino Ventura 107
Dossier de l’année. Modernité documentaire 111

1962 117
Présentation. L’année 1962 118
Le film de l’année. Cléo de 5 à 7 (Agnès Varda) 121
Gros plan. Jules et Jim (François Truffaut) 124
Gros plan. Le Caporal épinglé (Jean Renoir) 128
Coup de cœur. Cybèle ou les dimanches… (Serge Bourguignon) 131
Coup de cœur. Le Combat dans l’île (André Cayatte) 134
Coup de cœur. Les Honneurs de la guerre (Jean Dewever) 136
Arrêts sur images. Autres critiques 139
En accéléré. Autres films 139
Un réalisateur. Agnès Varda 146
Une actrice. Emmanuelle Riva 152
Un acteur. Jean-Pierre Cassel 155
Dossier de l’année. La guerre d’Algérie au cinéma 159

1963 167
Présentation. L’année 1963 168
Le film de l’année. Le Feu follet (Louis Malle) 171
Gros plan. Muriel, ou le temps d’un retour (Alain Resnais) 174
Gros plan. Le Doulos (Jean-Pierre Melville) 177
Gros plan. Le Mépris (Jean-Luc Godard) 179
Coup de cœur. Adieu Philippine (Jacques Rozier) 182
Arrêts sur images. Autres critiques 184
En accéléré. Autres films 184
Un réalisateur. Henri Verneuil 193
Une actrice. Mireille Darc 197
Un acteur. Alain Delon 202
Dossier de l’année. La parodie 207

1964 217
Présentation. L’année 1964 218
Le film de l’année. La Peau douce (François Truffaut) 221
Gros plan. Les Parapluies de Cherbourg (Jacques Demy) 224
Gros plan. Une femme mariée (Jean-Luc Godard) 229
Gros plan. Les Félins (René Clément) 232
Coup de cœur. Le Journal d’une femme de chambre (Luis Buñuel) 234
Arrêts sur images. Autres critiques 236
En accéléré. Autres films 236
Un réalisateur. Philippe de Broca 241
Une héroïne. Angélique 248
Un acteur. Louis de Funès 251
Dossier de l’année. La nouvelle aventure 256

1965 263
Présentation. L’année 1965 264
Le film de l’année. La 317e Section (Pierre Schoendoerffer) 267
Gros plan. Yoyo (Pierre Étaix) 270
Gros plan. Pierrot le fou (Jean-Luc Godard) 274
Coup de cœur. Alphaville (Jean-Luc Godard) 279
Arrêts sur images. Autres critiques 281
En accéléré. Autres films 281
Un réalisateur. Georges Franju 285
Une actrice. Françoise Dorléac 293
Un acteur. Bruno Crémer 297
Dossier de l’année. Les grands compositeurs 300

1966 305
Présentation. L’année 1966 306
Le film de l’année. La Grande Vadrouille (Gérard Oury) 309
Gros plan. Un homme et une femme (Claude Lelouch) 312
Gros plan. La guerre est finie (Alain Resnais) 314
Coup de cœur. Le Roi de cœur (Philippe de Broca) 316
Arrêts sur images. Autres critiques, autres films 318
Un réalisateur. Jean-Pierre Mocky 325
Une actrice. Marie Dubois 329
Un acteur. Yves Montand 332
Dossier de l’année. Les coproductions franco-italiennes 336

1967 343
Présentation. L’année 1967 344
Le film de l’année. Playtime (Jacques Tati) 347
Gros plan. Belle de jour (Luis Buñuel) 351
Gros plan. La Religieuse (Jacques Rivette) 355
Gros plan. Mouchette (Robert Bresson) 358
Gros plan. Deux ou trois choses que je sais d’elle (Jean-Luc Godard) 360
Coup de cœur. Le Voleur (Louis Malle) 363
Coup de cœur. Un homme de trop (Costa-Gavras) 365
Arrêts sur images. Autres critiques 367
En accéléré. Autres films 367
Un réalisateur. Jacques Demy 375
Une actrice. Catherine Deneuve 381
Un acteur. Jacques Perrin 383
Dossier de l’année. La comédie musicale 387

1968 393
Présentation. L’année 1968 394
Le film de l’année. Baisers volés (François Truffaut) 397
Gros plan. La Prisonnière (Henri-Georges Clouzot) 400
Coup de cœur. La Chamade (Alain Cavalier) 402
Arrêts sur images. Autres critiques 404
En accéléré. Autres films 404
Un réalisateur. François Truffaut 411
Une actrice. Bernadette Lafont 424
Un acteur. Claude Rich 428
Dossier de l’année. Voitures 432

1969 441
Présentation. L’année 1969 442
Le film de l’année. L’Armée des ombres (Jean-Pierre Melville) 445
Gros plan. La Fiancée du pirate (Nelly Kaplan) 449
Gros plan. Une femme douce ( Robert Bresson) 451
Gros plan. Que la bête meure (Claude Chabrol) 453
Coup de cœur. L’Enfance nue (Maurice Pialat) 455
Arrêts sur images. Autres critiques 457
En accéléré. Autres films 457
Un réalisateur. Claude Chabrol 466
Une actrice. Annie Girardot 473
Un acteur. Jean-Pierre Léaud 476
Dossier de l’année. La jeunesse 480

Index 493

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Corruption
Qatar-Sarkozy : les nouvelles liaisons dangereuses
Un rapport de la police anticorruption montre que Nicolas Sarkozy aurait fait financer a posteriori par le Qatar, en 2011, des prestations de communication réalisées par le publicitaire François de La Brosse pour sa campagne électorale de 2007, puis pour l’Élysée. Aucune d’entre elles n’avait été facturée.
par Fabrice Arfi et Yann Philippin
Journal — Justice
Ce double condamné que Macron envoie représenter la France
À la demande d’Emmanuel Macron, Nicolas Sarkozy a représenté la France, mardi 27 septembre, aux obsèques de l’ancien premier ministre japonais. Le fait que Nicolas Sarkozy ait été condamné deux fois par la justice, notamment pour « corruption », et soit lourdement mis en examen dans l’affaire libyenne, notamment pour « association de malfaiteurs », ne change rien pour l’Élysée.
par Fabrice Arfi et Ilyes Ramdani
Journal
Crise de l’énergie : sans « compensation » de l’État, le scolaire et l’université en surchauffe
Pour affronter la flambée des prix de l’énergie dans tout le bâti scolaire et les établissements d’enseignement supérieur, collectivités et présidents d’université s’arrachent les cheveux. Le projet de loi de finances 2023 est cependant bien peu disert sur de possibles compensations de l’État et écarte l’hypothèse d’un bouclier tarifaire. En réponse, économies, bricolage ou carrément fermeture des établissements d’éducation.
par Mathilde Goanec
Journal
« Il faut aider les Russes qui fuient, qui s’opposent »
Alors que Vladimir Poutine a lancé la Russie dans une fuite en avant en annonçant la mobilisation partielle des réservistes, et des référendums dans les régions ukrainiennes occupées, quelle réaction de la société civile, en Russie ou en exil ? La chercheuse Anna Colin Lebedev et trois exilées qui ont quitté le pays depuis l’invasion de l’Ukraine sont sur notre plateau.
par À l’air libre

La sélection du Club

Billet de blog
Italie : il était une fois l’antifascisme
On peut tergiverser sur le sens de la victoire des Fratelli d'Italia. Entre la revendication d'un héritage fasciste et les propos qui se veulent rassurants sur l'avenir de la démocratie, une page se tourne. La constitution italienne basée sur l'antifascisme est de fait remise en cause.
par Hugues Le Paige
Billet de blog
Italie, les résultats des élections : triomphe de la droite néofasciste
Une élection marquée par une forte abstention : Le néofasciste FDI-Meloni rafle le gros de l’électorat de Salvini et de Berlusconi pour une large majorité parlementaire des droites. Il est Probable que les droites auront du mal à gouverner, nous pourrions alors avoir une coalition droites et ex-gauche. Analyse des résultats.
par salvatore palidda
Billet de blog
Giorgia Meloni et ses post-fascistes Italiens au pouvoir !
À l’opposé de ce qui est arrivé aux autres « messies » (Salvini, Grillo…), Giorgia Meloni et ses Fratelli d’Italia semblent - malheureusement - bien armés pour durer. La situation est donc grave et la menace terrible.
par yorgos mitralias
Billet de blog
Trop c’est trop
À tous ceux qui s’étonnent de la montée de l’extrême droite en Europe, il faudrait peut-être rappeler qu’elle ne descend pas du ciel.
par Michel Koutouzis