Retour sur les premiers mois de la crise sanitaire du COVID en France en 2020

Le premier confinement en France pour contrer la pandémie de la COVID : que retenons-nous des événements qui se sont accélérés à un rythme inédit et pour lesquels peu de distanciation émotionnelle existait pour les analyser ? Renaud Piarroux, chef de service à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière, propose ici son récit personnel.

Parution du livre La Vague, l’épidémie vue du terrain de Renaud Piarroux

En quelques semaines, voire quelques jours, la population française est tombée globalement dans un état de sidération profonde en ce mois de mars 2020 en découvrant l’ampleur d’une crise mondiale dont la vague du tsunami nommée COVID l’a soudainement submergée. Un regard rétrospectif, surtout à l’heure où le second confinement a d’ores et déjà été mis en place, est plus que nécessaire. En effet, comment accepter ce second confinement sans tirer des conclusions de l’expérience inédite du premier ? Beaucoup a été écrit chaque jour durant toutes ces semaines de confinement mais il manquait une vision à long terme bénéficiant du recul à l’égard des événements eux-mêmes. C’est précisément ce que permet l’ouvrage autobiographique de Renaud Piarroux qui décrit semaine après semaine la succession des événements liés à la pandémie de la COVID à partir de son point de vue en tant que chef de service à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière et spécialiste des maladies infectieuses ayant suivi de près l’épidémie de choléra en Haïti de 2010 à 2019. Son quotidien au sein de cet hôpital à Paris permet de saisir ses implications et les initiatives de terrain, prenant conscience des aberrations des décisions gouvernementales, des conflits d’intérêts, des hiérarchies administratives en rivalité, des organisations surhumaines du personnel soignant pour répondre à l’urgence. Dans cette dynamique d’urgence nationale, le regard que pose Renaud Piarroux permet également de comprendre les enjeux des multiples publications médicales liées à la recherche où les prétendues découvertes reposent hélas sur peu d’intégrité médicale, en raison de multiples conflits d’intérêts qui ralentissent la concertation internationale. Ainsi, entre les annonces multiples de l’expert en communication du professeur Raoult, les articles pourtant parus dans des revues scientifiques qui ne sont rien d’autres que des fake news aux motivations déplorables dans le cadre de cette crise sanitaire mondiale, comment faire avancer sur un terrain stable la recherche pour lutter contre ce virus ?
Suite au déconfinement, Renaud Piarroux est parti en Guyane française où les cas de COVID ont suivi une nouvelle flambée mortelle, pour mettre en place les initiatives d’interventions médicales mobiles, émanant elles-mêmes de son activité de terrain dans son implication humanitaire dans d’autres pays.
Le point de vue médical de Renaud Piarroux dont l’intégrité intellectuelle et professionnelle l’ont conduit à multiplier les lieux d’intervention, lui offre une expérience d’une grande richesse, mise à la disposition du lecteur par son témoignage, pour commencer à comprendre une partie de ce qu’ont pu être en France les enjeux de la gestion de la crise sanitaire.

 

 

la-vague-l-epidemie-vue-du-terrain
La Vague. L’épidémie vue du terrain
de Renaud Piarroux

Nombre de pages : 128
Date de sortie (France) : 15 octobre 2020
Éditeur : CNRS Éditions

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.