Histoire de vie et de survie d’une Juive berlinoise au début des années 1940

Sorti à titre posthume après le décès le 23 octobre 2019 d’Hanni Lévy, ce livre autobiographique raconte comment une jeune femme juive a survécu dans la clandestinité à Berlin durant la Seconde Guerre mondiale.

Parution du livre Me sauve qui peut ! d’Hanni Lévy

Avec une somme importante et précise d’informations, avec l’appui à ses côtés d’historiens, Hanni Lévy relate avec distance et sans pathos le récit de sa vie en tant que jeune femme juive qui n’avait pas encore 19 ans alors qu’elle était devenue orpheline après avoir perdu ses parents et sa grand-mère dans le Berlin nazi de la première moitié des années 1940. Sans s’arrêter sur ses événements les plus douloureux où elle voit disparaître à tout jamais sa famille proche, Hanni fait preuve d’un esprit de résilience fulgurant, comprenant implicitement la déportation qui conduit les Juifs à leur assassinat. Au fil de ses rencontres, elle a pu bénéficier du soutien et de l’implication de plusieurs familles allemandes non-juives qui ont sciemment caché son identité pour l’héberger dans la clandestinité. Le livre est ainsi destiné à rendre hommage à tous ceux que l’Histoire et plus particulièrement l’État d’Israël a décidé d’appeler les « Justes parmi les nations », ceux qui, non-Juifs, ont porté assistance aux Juifs dans des pays dirigés par des lois antisémites, en risquant leur propre vie. L’enjeu de cet hommage est de rappeler entre autres choses qu’à Berlin même durant la Seconde Guerre mondiale, tous les Allemands étaient loin d’être tous nazis. Hanni Lévy a ainsi œuvré par son témoignage et ses différentes interventions à la fin de sa vie pour réunir les populations que les idéologues malveillants tentent d’opposer, rappelant aussi l’actualité de nouvelles vagues d’immigrations de réfugiés issus du Moyen-Orient et qui se trouvent également dans une détresse que l’humanité ne peut plus se permettre d’ignorer. Un ouvrage juste, pudique et d’un grand intérêt historique pour toutes les générations d’hier, d’aujourd’hui et de demain.

 

 

51cyepte6dl
Me sauve qui peut ! Histoire de vie et de survie d’une Juive berlinoise
d’Hanni Lévy

Nombre de pages : 220
Date de sortie (France) : 23 janvier 2020
Éditeur : Les Petits matins

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.