Billet de blog 20 nov. 2021

"Béatrice l'intrépide et le délicieux François les Bas Bleus" de Sylvander et Barrier

La courageuse et tenace Béatrice poursuit sa quête d’aventures pourfendant ses ennemis et allant à la rescousse des personnes en détresse.

Cédric Lépine
Critique de cinéma, essais littéraires, littérature jeunesse, sujets de société et environnementaux
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Parution de l’album : Béatrice l'intrépide et le délicieux François les Bas Bleus de Matthieu Sylvander et Perceval Barrier

Dans ce second tome du personnage singulier de Matthieu Sylvander et Perceval Barrier, l’héroïne éponyme croise deux compagnons de route dont elle s’efforce sans y parvenir de se débarrasser. Elle qui ne rêve que d’aventures glorieuses, voit l’arrivée du jeune et naïf François les Bas Bleus comme un boulet qui ralentit profondément le souffle héroïque de sa destinée. Celui-ci est associé très vite avec Jean-Claude le diable qui créent une complicité immédiate. La fière Béatrice ne cesse de partir aux confins du royaume pour mener à bien ses combats tandis que ses compères masculins sont censés veiller au foyer. L’association entre le jeune naïf François les Bas Bleus et le diable en personne n’était peut-être pas la meilleure idée de Béatrice, comme celle-ci le découvrira par la suite. Sous le prétexte du jeune homme épris de la princesse, c’est à la fois le conte du Chat botté et l’histoire d’Aladdin qui sont tournés en dérision puisqu’ici rien ne se passe comme prévu pour le pauvre jeune homme se travestissant en riche prince afin de pouvoir prétendre ravir la main de la fille du roi.

Par son histoire, Matthieu Sylvander se joue également des codes des contes qui reposent sur des rapports hiérarchiques entre les genres, le masculin contraint ici à suivre de loin les exploits du féminin. Les situations cocasses se multiplient d’un chapitre à l’autre sans s’essouffler jusqu’au dénouement final.

Autre trait d’autodérision, cette histoire médiévale se veut résolument anachronique autour de l’usage du téléphone portable de Béatrice pour fixer ses missions héroïques. Le livre invite à une réflexion critique des contes traditionnels avec un trait d’humour énergique.

Béatrice l'intrépide et le délicieux François les Bas Bleus
de Matthieu Sylvander (textes) et Perceval Barrier (illustrations)

Nombre de pages : 96
Date de sortie (France) : 30 août 2017
Éditeur : L’École des Loisirs
Collection : Neuf poche

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Santé
En laissant courir Omicron, l’Europe parie sur un virus endémique
Un à un, les pays européens lèvent les restrictions comme les mesures de contrôle du virus. Certains, comme le Danemark ou la France, sont pourtant touchés par une contamination massive. Ils font le choix d’une immunisation collective, avec l’espoir de vivre avec un virus circulant tout au long de l’année à basse intensité.  
par Caroline Coq-Chodorge
Journal
Nouveaux vaccins, traitements… : des pistes pour protéger les plus fragiles
Avec des vaccins peu efficaces pour limiter la transmission d’Omicron, le raz-de-marée des infections se poursuit. Si une quatrième dose est écartée, des vaccins plus adaptés et de nouveaux traitements sont attendus pour aider à protéger les plus vulnérables.
par Rozenn Le Saint
Journal — Énergies
Nord Stream 2 : le gazoduc qui ébranle la diplomatie allemande
Entre intérêts économiques et alliances, Nord Stream 2 se retrouve au cœur des contradictions de la politique allemande. Sous pression, la coalition gouvernementale accepte finalement que le gazoduc construit pour écouler le gaz russe vers l’Allemagne par la mer Baltique soit inclus dans les sanctions en cas d’invasion de l’Ukraine.  
par Martine Orange et Thomas Schnee
Journal — Politique
À Drocourt, le bassin minier oscille entre abandon et vote Le Pen
Dans cette petite ville communiste du Pas-de-Calais, les échanges avec les habitants laissent apparaître l’ampleur de la déconnexion avec les thèmes et paroles qui rythment la campagne électorale médiatique.
par Jean-Louis Le Touzet

La sélection du Club

Billet de blog
La Chimère Populaire
Pourquoi certain·es d'entre nous se sont inscrit·es à la Primaire Populaire et envisagent désormais de ne pas y voter ? Un petit billet en forme de témoignage personnel, mais aussi d'analyse politique sur l'évolution d'un choix électoral - parce que la trajectoire de l'électorat est mouvante, n'en déplaise aux sondages ou aux Cassandre de tous bords.
par Albin Wagener
Billet de blog
La Chimère Populaire (bis)
Un prolongement du billet du chercheur Albin Wagener, sur les erreurs de la Primaire Populaire pour organiser la participation aux élections présidentielles, avec quelques rapides détours sur les formes de participation... Alors que la démocratie repose bien sur des techniques, elle est tout autant une affaire sociale et écologique !
par Côme Marchadier
Billet de blog
L'étrange éthique de la « primaire populaire »
La primaire populaire se pose en solution (unique) pour que la gauche gagne aux présidentielle de 2022. Si plusieurs éléments qui interpellent ont été soulignés, quelques détails posent problème et n'ont pas de place dans les média. Il faut une carte bancaire, un téléphone portable et une adresse e-mail pour participer. La CNIL est invoquée pour justifier l’exigence d'une carte bleue.
par Isola Delle Rose
Billet de blog
Pour en finir avec la Primaire populaire
[Archive] Allons ! Dans deux semaines aura lieu le vote de la Primaire populaire. On en aura fini d'un mauvais feuilleton qui parasite la campagne « à gauche » depuis plus d'un an. Bilan d'un projet mal mené qui pourrait bien tourner.
par Olivier Tonneau