Billet de blog 23 sept. 2019

Liu Xiaobo ou l'assassinat délibéré de la démocratie en Chine

Dans la première puissance économique au monde, le processus menant à l'accès d'un espace de vie démocratique reposant sur le respect des droits fondamentaux de l'Homme ne sont toujours pas d'actualité. Le Prix Nobel de la Paix de 2010 Liu Xiaobo est devenu le martyr de cette cause.

Cédric Lépine
Critique de cinéma, essais littéraires, littérature jeunesse, sujets de société et environnementaux
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Au sujet du livre Liu Xiaobo, l'homme qui a défié Pékin de Pierre Haski

Le journaliste Pierre Haski, cofondateur de Rue89, éditorialiste géopolitique sur France Inter dans l'émission 7/9 de Nicolas Demorand, a souhaité rendre hommage avec ce livre et son documentaire audiovisuel du même nom à Liu Xiaobo, une figure incontournable de la volonté de démocratisation en Chine, plusieurs fois emprisonné et décédé en 2017 alors qu'il était encore incarcéré pour raison politique depuis neuf années consécutives. Il réunit ici divers témoignages de différents intellectuels chinois qui ont été contraints pour la plupart d'entre eux à l'exil, afin de décrire dans les grandes lignes la biographie de Liu Xiaobo. Pierre Haski se concentre avant tout sur la figure du militant pour la défense des droits de l'Homme et dissident politique profondément impliqué dans le processus de démocratisation de la société chinoise, surtout après le traumatisme du massacre de la place de Tian'anmen en 1989 où étudiants, intellectuels et ouvriers manifestaient pour des réformes réclamant une installation durable de la démocratie. Liu Xiaobo n'a dès lors cessé d'honorer la mémoire des disparus de Tian'anmen que n'a jamais reconnu le régime communiste, dans une démarche pacifiste où il n'a cessé de ne jamais considérer comme des ennemis ceux qui lui ont privé de sa liberté.
Lorsque l'on pense à l'évocation dans le film de Wang Bing Les Âmes mortes de la violente répression à l'encontre des individus qui ne s'inscrivaient pas dans la ligne droite et dure du pouvoir incarné par Mao dans les années 1950 et 1960, la liberté d'expression n'est toujours pas à l'ordre du jour en Chine où les citoyens sont susceptibles d'être incarcérés, torturés et menacés dans leur intégrité physique lorsqu'ils osent émettre des critiques à l'égard de la politique du parti unique à la tête de l'État chinois centralisé entre les mains de Xi Jinping. La Chine actuelle ne se résume ni en un parti unique, ni en un homme et à travers Liu Xiaobo c'est un mouvement chinois humaniste soucieux d'une société où les principes mêmes de l'habeas corpus sont respectés, auquel est ici rendu hommage.

Liu Xiaobo, l'homme qui a défié Pékin
de Pierre Haski

Nombre de pages : 220
Date de sortie (France) : 10 mai 2019
Co-éditeurs : ARTE Éditions et Hikari

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Migrations
Des femmes et des enfants survivent dans la rue à Bagnolet
Une vingtaine de femmes exilées, et autant d’enfants, dont des nourrissons, occupent un coin de rue à Bagnolet depuis le 4 août pour revendiquer leur droit à un hébergement. Une pétition vient d’être lancée par différentes associations pour soutenir leur action et interpeller les autorités sur leur cas.
par Nejma Brahim
Journal — Histoire
Sous les tapis des tisseuses, l’écho de la domination coloniale
En 1964, une soixantaine de familles de harkis ont été parquées dans une cité à l’écart de Lodève pour faire tourner ce qui allait devenir l’annexe de la manufacture de la Savonnerie de Paris, et raviver la tradition textile locale. Mais côté coulisses, l’Algérie française y a joué quelques prolongations.
par Prisca Borrel
Journal — Europe
Royaume-Uni : un débat économique de faible niveau pour la direction du parti conservateur
Les deux candidats à la direction du parti n’ont guère d’idées face à la hausse des prix qui frappe pourtant de plein fouet l’économie britannique. Le débat économique se limite donc à un duel stratégique pour convaincre le cœur militant des Tories.
par Romaric Godin
Journal
Le successeur de Boris Johnson manque déjà de légitimité
Le duel interne au parti conservateur pour la succession de Boris Johnson, entre Liz Truss et Rishi Sunak, semble déconnecté des urgences du moment, de l’inflation au climat. En raison du mode de scrutin, la légitimité du vainqueur sera faible.
par Ludovic Lamant

La sélection du Club

Billet de blog
Ce que nous rappelle la variole du singe
[REDIFFUSION] A peine la covid maitrisée que surgit une nouvelle alerte sanitaire, qui semble cette fois plus particulièrement concerner les gays. Qu’en penser ? Comment nous, homos, devons-nous réagir ? Qu’est-ce que ce énième avertissement peut-il apporter à la prévention en santé sexuelle ?
par Hervé Latapie
Billet de blog
Faire face à l’effondrement du service public de santé
Après avoir montré l’étendue et les causes des dégâts du service public de santé français, ce deuxième volet traite des solutions en trompe-l’œil prises jusque-là. Et avance des propositions inédites, articulées autour de la création d’un service public de santé territorial, pour tenter d’y remédier.
par Julien Vernaudon
Billet de blog
Variole du singe : ce que coûte l'inaction des pouvoirs publics
« L'objectif, c'est de vacciner toutes les personnes qui souhaitent l'être, mais n'oublions pas que nous ne sommes pas dans l'urgence pour la vaccination ». Voilà ce qu'a déclaré la ministre déléguée en charge des professions de santé, au sujet de l'épidémie de la variole du singe. Pourtant pour les gays/bis et les TDS il y a urgence ! Quel est donc ce « nous » qui n'est pas dans l'urgence ?
par Miguel Shema
Billet de blog
Variole du singe : chronique d'une (nouvelle) gestion calamiteuse de la vaccination
[REDIFFUSION] Créneaux de vaccination saturés, communication inexistante sur l'épidémie et sur la vaccination, aucune transparence sur le nombre de doses disponible : la gestion actuelle de la variole du singe est catastrophique et dangereuse.
par Jean-Baptiste Lachenal