Billet de blog 23 déc. 2019

Défense et illustration de la psychanalyse freudienne

Plusieurs contributeurs se sont réunis pour écrire ce petit ouvrage dans la ferme intention de rendre ses lettres à la noblesse à la psychanalyse tellement décriée ces dernières années.

Cédric Lépine
Critique de cinéma, essais littéraires, littérature jeunesse, sujets de société et environnementaux
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Parution du livre : Ce que les psychanalystes apportent à la société

Après un siècle de domination complète dans une vive effervescence exponentielle depuis son invention par Freud, la psychanalyse est quelque peu mise à mal surtout après les interventions de certains praticiens qui parlent en son nom pour délivrer des discours de rejets à l’égard d’une partie de la société contemporaine. C’est ce qui est par exemple évoqué dans un chapitre vers la fin de cet ouvrage où effectivement durant les mouvements de protestation pour et contre le « Mariage pour tous » certains psychanalystes se sont servis de la caution scientifique de leur discipline pour développer des propos rien moins qu’homophobes pour s’opposer au projet de loi ouvrant la possibilité du mariage entre tout individu consentant quel que soit son sexe. Il existe encore d’autres affaires sensibles où des psychanalystes n’ont guère briller par leur esprit d’ouverture. Cependant, de ces coups portés à la discipline, il n’est guère question ici où il s’agit davantage de faire le point historique de tous les apports de la psychanalyse à l’ensemble de la société dans divers domaines durant tout un siècle.

Aucun chapitre n’est porté par un auteur en particulier, l’ensemble de la rédaction des textes étant assumé par un collectif de contributeurs. On sent ainsi l’urgence de sauver l’image et les valeurs d’une discipline intellectuelle. Plutôt que de traiter la psychanalyse dans son ensemble, c’est avant tout ici l’école freudienne qui est défendue, laissant dans l’ombre les autres expériences pourtant fort intéressantes, notamment celles de Jung qui trouvent un nouvel éclairage à l’époque contemporaine qui se connecte davantage avec lui qu’avec les thèses de Freud.

Il manque hélas un état des lieux de ce que remettent en cause les détracteurs de la psychanalyse pour comprendre concrètement les arguments de ses défenseurs réunis en ce livre. Ce livre se présente comme un cri d’alarme pour une discipline mise à mal sans pour autant faire appel à la sociologie pour comprendre ce contexte social où la figure de Freud n’est plus une figure tutélaire de la pensée moderne : est-ce une logique implicite de devoir ainsi tuer le père de la pensée moderne il y a un siècle ?

Ce que les psychanalystes apportent à la société
sous la direction Pascal-Henri Keller et Patrick Landman

Nombre de pages : 160
Date de sortie (France) : 3 octobre 2019
Éditeur : érès

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Économie
Marchandisation du virtuel : la fuite en avant du système économique
Les NFT, ces jetons non-fongibles qui garantissent la propriété exclusive d’un objet numérique, et le métavers, sorte d’univers parallèle virtuel, sont les deux grandes tendances technologiques de 2021. Mais ce sont surtout les symptômes d’un capitalisme crépusculaire.
par Romaric Godin
Journal
Le fonds américain Carlyle émet (beaucoup) plus de CO2 qu’il ne le prétend
La société de de capital-investissement, membre d’une coalition contre le changement climatique lancée par Emmanuel Macron, affiche un bilan carbone neutre. Et pour cause : il ne prend pas en compte ses actifs dans les énergies fossiles. Exemple avec l’une de ses compagnies pétrolières, implantée au Gabon, Assala Energy.
par Michael Pauron
Journal — Santé
Covid long : ces patientes en quête de solutions extrêmes à l’étranger
Le désespoir des oubliées du Covid-19, ces Françaises souffrant de symptômes prolongés, les pousse à franchir la frontière pour tester des thérapies très coûteuses et hasardeuses. Dans l’impasse, Frédérique, 46 ans, a même opté pour le suicide assisté en Suisse, selon les informations de Mediapart.
par Rozenn Le Saint
Journal
À Hong Kong, Pékin met les médias au pas
En moins de vingt ans, l’ancienne colonie britannique est passée de la 18e à la 80e place dans le classement mondial de la liberté de la presse de Reporters sans frontières (RSF). De nombreux journalistes partent ou s’apprêtent à le faire, tandis que d’autres ont décidé de résister.
par Alice Herait

La sélection du Club

Billet de blog
Abolir les mythes du capital
Ces derniers jours au sein de l'Éducation Nationale sont à l'image des précédents, mais aussi à celle du reste de la société. En continuant de subir et de croire aux mythes qui nous sont servis nous nous transformons inexorablement en monstres prêts à accepter le pire. Que pouvons-nous faire pour retrouver la puissance et l'humanité perdues ?
par Jadran Svrdlin
Billet de blog
On nous parle d'école et de crayons. Nous répondons par Écoles et Crayons
Beaucoup méconnaissent l’enseignement professionnel sous statut scolaire. Ils en sont encore à l’image d’Epinal de l’école où l’élève est assis devant son bureau, un crayon à la main. En cette semaine des Lycées professionnels, Philippe Lachamp, professeur de productique en EREA, nous fait partager sa passion et ses craintes pour son métier de Professeur de Lycée Professionnel.
par Nasr Lakhsassi
Billet de blog
Dépense moyenne par élève et étudiant : quand un élève en « vaut » deux
Les choix de dépense publique illustrent une politique : on dépense pour un.e élève de classe prépa plus que pour une écolière et un collégien réunis. Vous avez dit « égalité des chances » ?
par Jean-Pierre Veran
Billet de blog
Remettre l’école au milieu de la République
Parce qu'elle est centrale dans nos vies, l'école devrait être au centre de la campagne 2022. Pourtant les seuls qui en parlent sont les réactionnaires qui rêvent d'une éducation militarisée. Il est urgent de faire de l'école le coeur du projet de la gauche écologique et sociale. Il est urgent de remettre l'école au coeur de la Nation et de la République.
par edouard gaudot