Billet de blog 30 avr. 2021

Cédric Lépine
Critique de cinéma, essais littéraires, littérature jeunesse, sujets de société et environnementaux
Abonné·e de Mediapart

"La Transgression selon David Cronenberg" un livre de Fabien Demangeot

Fabien Demangeot propose ici un condensé de sa thèse consacré au cinéma de David Cronenberg, faisant de tous ses films une œuvre à part entière nourrie de ses obsessions autour du corps humain dépassé.

Cédric Lépine
Critique de cinéma, essais littéraires, littérature jeunesse, sujets de société et environnementaux
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Parution du livre La Transgression selon David Cronenberg de Fabien Demangeot

Dans la série des analyses consacrées à la filmographie d’un cinéaste aux éditions Playlist Society, David Cronenberg tombe sous le sens, tant ce cinéaste n’a cessé de marquer chacun de ses films par ses questionnements récurrents autour de l’humanité contemporaine dans son malaise à l’égard de son corps. Fabien Demongeot qui connaît très bien son sujet pour lui avoir consacré une thèse entière sous le même titre que cet ouvrage, utilise abondamment ici des extraits de chacun des films réalisés par le cinéaste, à l’exception toutefois des films réalisés pour la télévision ainsi que Fast Company (1979) qui n’apparaissent même pas dans la filmographie établie à la fin du livre. Ainsi, l’auteur a sélectionné les films qui pour lui font œuvre en accordant une attention toute particulière aux films réalisés dans les années 1970 et 1980, sans oublier tous les autres, bien sûr.

L’approche de Fabien Demangeot est ici thématique, lui permettant de relire l’ensemble des films à travers sa grille de lecture. Si les films flirtent avec l’horreur et la sexualité, Cronenberg est délibérément antiréaliste au possible et n’use des films de genres pour en détourner les attentes des spectateurs, parodiant ainsi d’une certaine manière la pornographie et le gore en tant que cinéaste philosophe du corps humain dépassé. Fabien Demangeot ne cesse pour cela de se concentrer sur le corpus des films de Cronenberg en excluant la vie privée du cinéaste ou encore le contexte de tournage et de réalisation des films. La transgression promise du cinéaste passe par des métamorphoses du corps humain qui ne semble plus répondre aux désirs insatiables de dépassement démiurgique.

La Transgression selon David Cronenberg
de Fabien Demangeot

Nombre de pages : 144
Date de sortie (France) : 21 janvier 2021
Éditeur : Playlist Society

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

À la Une de Mediapart

Journal — International
Opération « Sauver Sarko » : un diplomate libyen rattrapé par la justice
Un diplomate libyen en lien avec les services secrets français a été mis en examen pour « corruption de personnels judiciaires étrangers ». Il a reconnu avoir servi d’intermédiaire pour essayer d’obtenir la libération d’un des fils de l’ancien dictateur libyen Mouammar Kadhafi dans le but de servir les intérêts de Nicolas Sarkozy.
par Fabrice Arfi, Karl Laske et Antton Rouget
Journal — Gauche(s)
Congrès du PS : l’union avec les Insoumis en pomme de discorde
Derrière Olivier Faure, Hélène Geoffroy et Nicolas Mayer-Rossignol, trois équipes se disputent la direction du Parti socialiste. Mi-janvier, les adhérents les départageront sur la base de « textes d’orientation » aux stratégies bien distinctes.
par Fabien Escalona
Journal — Gauche(s)
Au PCF, l’opposition à Fabien Roussel fait entendre sa voix
Après un Conseil national tendu, le projet de la direction du parti communiste pour le prochain congrès n’a obtenu que 58 % des suffrages exprimés. Un appel signé par trente-cinq cadres critique une perte de boussole idéologique. Un événement, dans un parti aux habitudes légitimistes. 
par Mathieu Dejean
Journal
Drones, « exosquelettes » et nouvelles brigades : comment Darmanin va dépenser ses milliards
Les députés ont adopté mardi la version sans doute définitive de la Lopmi, ce texte qui fixe les objectifs et moyens des forces de l’ordre pour les cinq prochaines années. Elle prévoit une augmentation de leur budget de 15 milliards d’euros, dont la moitié sera consacrée à la numérisation de l’ensemble de leurs activités.
par Jérôme Hourdeaux

La sélection du Club

Billet de blog
Jean-Charles Richard et autres héros du jazz
Sur l’album L’Étoffe des Rêves, le saxophoniste Jean-Charles Richard converse avec le pianiste américain de jazz Marc Copland. La vocaliste Claudia Solal et le violoncelliste Vincent Segal les rejoignent. L’entente des deux leaders, le talent apporté par leurs renforts, façonnent un univers harmonique enchanteur. Et délivre, cet automne, un concert réel comme un songe.
par BRUNO PFEIFFER
Billet de blog
Avec Francesca Woodman et Vivian Maier, « Traverser l’invisible »
Chacune à sa façon, les deux photographes, comme l'écrit Marion Grébert, « ont mené leur existence en échappant à la moindre possibilité d’être saisies. »
par Jean-Claude Leroy
Billet de blog
L’art nous empêche-t-il de construire un monde meilleur ?
L'art peut-il être un outil politique pour surmonter les crises environnementales et sociales que nos sociétés traversent ? A-t-il vraiment le pouvoir de créer de nouveaux récits pour amener une mutation profonde et nécessaire ? Non. Car dans un monde profondément individualiste, l'art est fondamentalement du côté des forces réactionnaires.
par Sébastien Piquemal
Billet de blog
Dominique Blanc porte haut « La douleur » de Marguerite Duras
L’actrice dit vouloir jouer encore et encore ce spectacle, « jusqu’ au bout ». Elle a raison. Ce qu’elle fait, seule en scène, est indescriptible. Thierry Thieû Niang l’accompagne dans ce texte extrême de Marguerite Duras créé sous le direction de Patrice Chéreau il y a bientôt dix ans.
par jean-pierre thibaudat