Céline Wagner
Abonné·e de Mediapart

Billet publié dans

Édition

BDleaks

Suivi par 50 abonnés

Billet de blog 4 mai 2020

Yoon-Sun Park - Tout ce qui avait l’air invincible en fait ça ne l’était pas

Cette semaine nous avons la chance de découvrir le travail de Yoon-Sun Park, une artiste entière, engagée dans son œuvre et qui nous parle en toute simplicité de son travail et de sa façon de vivre le confinement...

Céline Wagner
Auteur de roman graphique
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

BDleaks vous présente aujourd'hui Yoon-Sun Park, son travail, sa vision du monde, son sentiment face aux bouleversements que nous traversons. Ce billet est introduit par une vidéo tournée en avril 2020 suivie d'une petite interview sur le jour d'après écrite ces derniers jours...

Vidéo réalisée par Philippe Guerrieri © MagelisTV

Bonjour Yoon-sun, tu es auteur de bande dessinée, coréenne installée à Angoulême, on te doit un bel ouvrage, En Corée, aux éditions Misma (2017) chez qui nous pouvons découvrir plusieurs de tes albums comme Où est le Club des Chats ? (2021) Le Club des Chats Casse la Baraque (2019) Les aventures de Hong Kiltong (2018) ...

Comment vis-tu ton confinement, sur le plan personnel et professionnel ?

J’habite dans une petite ville, et heureusement j’ai un jardinet. Du coup, le confinement ne m’est pas trop insupportable. Mais je n’ai pas d’internet à la maison. J’utilisais celui de mon atelier collectif qui est fermé pour le confinement. Du coup, c’est beaucoup plus galère qu’avant pour les envois d’emails. Mais on trouve toujours des solutions, et finalement ce n’est pas si mal de ne pas passer trop de temps sur internet.

Comment concevais-tu la place de l’artiste/auteur avant la crise du coronavirus avec les conséquences que nous découvrons tous les jours et comment l’imagines-tu maintenant ?
Même si j’avais déjà fait pas mal de livres, je ne me sentais pas vraiment faire partie du « secteur du livre », je veux dire dans son côté le plus économique. Mais maintenant, oui. Les librairies étant fermées, la parution de beaucoup de livres a dû être repoussée à des dates assez incertaines. (En ce qui me concerne, deux de mes livres sont ainsi repoussés). Beaucoup de petites maisons d’éditions se demandaient déjà comment s’en sortir, et maintenant encore plus. Alors, ça me fait réfléchir, et je sens d’avantage que je suis dans le même bateau. D’ailleurs je ne sais pas si c’est très bon pour moi de me sentir ainsi aussi attachée au marché du livre. Ça prend trop de poids, d’une certaine façon.

Que t’évoque cette notion née durant le confinement, Le Jour d’Après ?

On savait très bien que le monde n’allait pas bien mais on faisait pas grand-chose, en pensant « on n’y peut rien ». Des gens essaient individuellement de faire quelque chose : acheter des produits locaux, ne pas prendre trop souvent la voiture, réduire l’usage du plastique… mais ça ne suffit pas. Pendant ce confinement, on a tout arrêté. On ne pensait pas que c’était possible et en fait si. Je ne veux pas dire qu’on doit rester comme ça (confinés, à l’arrêt), mais puisqu’apparemment c’est possible de changer beaucoup, pourquoi ne pas saisir l’occasion ? Ça donne un espoir. Tout peut changer en fait.

Qu’as-tu envie de dire aux enfants, aux jeunes artistes ?

Je me sens encore faire partie des jeunes en fait… alors ce que je veux dire… On peut changer. Tout ce qui avait l’air inamovible, invincible, en fait ça ne l’était pas.

Que feras-tu en premier le jour du déconfinement ?

Aller en librairie (il y en a 4 dans ma ville) et dans ma boutique habituelle de fournitures de beaux-arts.

Merci Yoon-Sun pour ta contribution, on adore ton boulot et ta démarche, on continue de te suivre te sur BDleaks et te souhaitons le meilleur pour tes nouveaux projets.

..........................................

L'œuvre de Yoon-Sun Park

© Yoon-Sun Park
© Yoon-Sun Park
© Yoon-Sun Park
© Yoon-Sun Park
© Yoon-Sun Park

..........................................

Le blog de Yoon-Sun Park ici

La chaîne youtube "Mots d'auteur" est soutenu par le Pôle Image Magélis

Yoon-Sun Park - collection personnelle

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Santé
Clinea, la psychiatrie très lucrative façon Orpea
Les cliniques psychiatriques Clinea sont la filiale la plus rentable d’Orpea. Elles profitent des largesses de l’assurance-maladie, tout en facturant un « confort hôtelier » hors de prix à leurs patients. Pour les soins et le management, le modèle est un copié-collé du groupe.
par Caroline Coq-Chodorge
Journal — Gouvernement
Le malentendu Pap Ndiaye
Insulté par l’extrême droite et critiqué par certains partisans de Macron, le ministre de l’éducation nationale est en réalité un modéré, loin des caricatures indigénistes et des procès en wokisme. Mais, entouré de proches de Jean-Michel Blanquer et du président, Pap Ndiaye aura du mal à s’imposer.
par Joseph Confavreux et Ellen Salvi
Journal
Législatives : comment le RN cible le rassemblement des gauches
Mediapart a pu consulter les documents fournis aux candidats du parti d’extrême droite pour les législatives. Ils montrent que le parti fait manifestement peu confiance à ses troupes sur le terrain. Ils s'en prennent à la coalition de gauche Nupes, rebaptisée « extrême gauche pro-islamiste ».
par Lucie Delaporte
Journal — Violences policières
Éleveur tué par un gendarme : « Les juges ne veulent pas faire éclater la vérité »
Cinq ans après la mort de Jérôme Laronze, abattu de plusieurs balles le 20 mai 2017 par un gendarme dans des circonstances controversées, les proches et amis du paysan bourguignon expriment leur désarroi face à la lenteur de la justice et leur crainte qu’elle renonce à juger l’auteur des tirs.
par Nicolas Cheviron

La sélection du Club

Billet de blog
Couple binational : le parcours du combattant
Si on m’avait dit auparavant, qu’en 2021 je serais mariée, j’aurais éclaté de rire ! Pourtant, par amour, on est capable de tout.
par Amoureux Au ban public
Billet de blog
Accès au droit des étrangers : régularisons l’administration !
Des élus de la République, des responsables associatifs, des professionnels du droit et autorités administratives intervenant dans le 20e arrondissement, et à Paris, sonnent la sonnette d'alarme. La prise de rendez-vous dématérialisée auprès des préfectures en vue de déposer des demandes de titres de séjour est devenue quasi impossible. « La déshumanisation et le dévoiement des services publics sont à leur comble ! » 
par Les invités de Mediapart
Billet de blog
Faire de l’hospitalité un droit fondamental
Dans un livre qui fera date, la juriste Marie Laure Morin propose de faire de l’hospitalité un droit fondamental afin de construire un droit des migrations qui rompe, enfin, avec des législations répressives qui violent les droits humains et menacent l’État de droit. J’ai volontiers accepté d’en écrire la préface.
par Edwy Plenel
Billet de blog
A quoi sommes-nous sensibles ?
La mort des non Occidentaux semble invisible. Qu’ils soient Syriens, Afghans, Nord Africains, du Moyen Orient, d’Asie... Ils sont comme fantomatiques, presque coupables d’effleurer notre champ de vision.
par Bruno Lonchampt