Giorgia Marras - Il n'y a rien de plus contagieux que des histoires

Les protagonistes de mes récits sont toujours des personnes exceptionnelles qui essayent de renverser le statu quo...

Vidéo réalisée par Philippe Guerrieri - mars 2020 © MagélisTV

..................................................

Giorgia Marras pour BDleaks, le 5 juin 2020...

Bonjour Giorgia, bienvenue sur BDleaks, tu es auteure de bande dessinée, illustratrice, on te doit une série sur Sissi impératrice aux éditions Steinkis, ainsi qu’un diptyque sur Edward Munch.

Quelle est la place de la peinture dans ton travail ?

Je suis une autrice de bande dessinée et illustratrice, mais j'ai surtout reçu une formation classique. Au lycée artistique et à l'Académie des beaux-arts à Gênes en Italie l'étude de l'art et de la peinture était centrale. Mes plus grandes sources d'inspirations viennent de la peinture et du monde de l'art en général : mon travail ne serait pas pareil sans ma rencontre avec les préraphaélites, les artistes de la Sécession Viennoise, Munch, Casorati et les peintres de la Renaissance Italienne, ainsi que la sculpture babylonienne et égyptienne. Je pourrais en citer plein d'autres, mais je ne veux pas faire de cette interview une liste ! :)

Pour le lecteur qui te découvre, lequel de tes albums lui conseillerais-tu de lire en premier pour entrer dans ton univers ?

Je pense que les auteurs racontent toujours la même histoire mais sous des formes différentes. Un thème central dans mes bande-dessinée c'est le combat entre les désirs, la liberté personnelle et les règles de la société. C'est pour ça que les protagonistes de mes récits sont toujours des personnes exceptionnelles, qui essayent de renverser le statu quo. Donc « Munch avant Munch » et « Sisi, une femme au-delà du conte des fées » vont bien tout les deux pour commencer !

Nous tentons aujourd’hui sur BDleaks d’aborder avec les artistes la crise que nous traversons, le confinement, le jour d’après, etc… Comment as-tu vécu ton confinement sur le plan personnel et professionnel ?

J'ai commencé mon confinement avec un « non » de la part d'un éditeur qui a refusé un projet sur lequel je travaillais depuis des mois (et c'était mon anniversaire aussi). Donc ce n'était pas la meilleure manière de commencer ce joli moment de pandémie et de crise économique mondiale ! Le début était fait de beaucoup d'incertitudes, de préoccupation pour mes proches et de stress. Heureusement je devrais commencer un nouveau projet bd... Mais cette vilaine sensation d'incertitude est toujours là.

Crois-tu que les artistes peuvent jouer un rôle dans la transition politique que nous devons amorcer pour répondre à l’urgence écologique ?

Bien évidemment ! Il n'y a rien de plus « contagieux » que des histoires. Les petits, les grands, nous sommes toujours en quête d'histoires qui peuvent nous parler, nous inspirer... Avec nos livres, nous avons la possibilité d'influencer les gens, c'est une grande responsabilité. C'est pour cela qu'il faut bien choisir les messages que nous voulons faire passer dans nos récits !

Qu’as-tu envie de dire aux jeunes artistes/auteurs ?

Jeunes artistes/auteurs : Luttez pour vos droits, informez-vous et créez des histoires qui déchirent le cœur !

Un grand merci Giorgia pour ta contribution, on continue de suivre ton travail sur BDleaks et on te souhaite le meilleur pour la suite.

..................................................

L'œuvre de Giorgia Marras

Sissi, une femme au delà du conte de fée - édit° Steinkis © Giorgia Marras Sissi, une femme au delà du conte de fée - édit° Steinkis © Giorgia Marras

Sissi, une femme au delà du conte de fée - édit° Steinkis © Giorgia Marras Sissi, une femme au delà du conte de fée - édit° Steinkis © Giorgia Marras

Sissi, une femme au delà du conte de fée - édit° Steinkis © Giorgia Marras Sissi, une femme au delà du conte de fée - édit° Steinkis © Giorgia Marras

..................................................

Biographie, bibliographie

Giorgia Marras © Ilaria Caprifoglio Giorgia Marras © Ilaria Caprifoglio

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.