Le leçon des collégiens

                        Au départ, ils sont 5 - leurs prénoms disent leur diversité : Sarah, Kaelle, Jassim, Mouna et Anastaias - ils sont élèves de 3ème, ils ont cet âge que l'on croit préoccupé par les séries, les amours adolescentes, les réseaux sociaux et peu au fait de ce qui peut agiter les adultes. Ceux-là ont justement utilisé les réseaux sociaux pour appeler à manifester en hommage à George Floyd. Et le résultat, c'était hier après-midi, dans le centre de Bordeaux,  a dépassé leurs espérances : un cortège nourri de garçons et de filles, brandissant des pancartes qui avaient été préparées à l'avance où s'inscrivaient les slogans qu'on a entendus partout dans le monde, mais Adama Traoré n'était pas oublié, et des dessins insolents : 3500 à défiler dans les rue sans qu'aucun débordement soit observé. Des adultes, aussi, mais très minoritaires. Impressionnant défilé et tellement rassurant ! La manifestation était interdite - la préfète a été assez réaliste pour la laisser aller à son terme

                        Il faudra tenir compte de ce mouvement - tant au plan national qu'au plan local.

                        Mais le monde politique, à quelques exceptions près, est-il en mesure d'écouter cette jeunesse qui ne se paie pas de mots ?

                       Quelques lignes de Michel Serres que je lisais le matin même :" ... le monde a changé, récemment, de façon si décisive, que nul n'a vu le changement ; ni nous, individus, ni, pis encore, nos institutions, sociales et politiques, qui ressemblent désormais à ces étoiles dont nous percevons encore la lumière, mais dont la science a démontré depuis longtemps la mort ; ainsi grimés pour entrer dans le spectacle et la représentation, nos représentants et leurs champions abandonnent le réel. Que voici." Serres parlait du Parc national des Pyrénées. Je parle de cette jeunesse qui a le courage de désobéir et de s'affranchir de la peur.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.