Bordeaux : l'opposition accuse Juppé de cacher un déficit et saisit la justice

Un nuage dans le ciel (enfin) plein d'espoirs d'Alain Juppé ? en tout cas, un nuage à écarter pour ne pas entâcher une réputation de "bon gestionnaire" dans la perspective des élections qui s'annoncent...

Voir l'article de Sud-Ouest : Bordeaux : "l'opposition dénonce une situation financière explosive et saisit la justice"

" (...) L'opposition estime que le maire Alain Juppé a tenté de masquer une explosion de l'endettement de la municipalité en inscrivant dans les comptes 2015 des recettes sous forme d'emprunts à venir, présentées comme des "restes à réaliser", pour un montant d'environ 49 millions d'euros. Emprunt qui permet à la majorité de présenter des comptes excédentaires mais qui, à ce jour, n'a jamais été souscrit.(...)"

Cliquer ici pour lire l'article en entier !

...et celui de Rue89Bordeaux : "L’opposition municipale accuse Juppé de cacher un déficit et saisit la justice"

"Considérant que le Maire de Bordeaux dissimule un grave déficit des comptes de la Ville, les élus des groupes socialiste et EELV ont décidé de saisir le Tribunal administratif de Bordeaux. Ils demandent l’annulation d’une délibération de juin 2016 portant sur le compte administratif 2015 de la ville."

(...)

"L’opposition estime que le maire de Bordeaux a tenté de cacher l’endettement de la municipalité et de maquiller les comptes de 2015 en inscrivant des recettes sous forme d’emprunts à venir, présentées comme des « restes à réaliser ». En juin dernier, Matthieu Rouveyre avait accusé l’Édile de « cavalerie budgétaire »."

(...)

....Néanmoins, "il y a quelques jours, le Préfet a fait savoir qu’il ne compte pas saisir la chambre régionale des comptes (ce qui aurait eu pour effet la mise sous tutelle de la ville). Dans sa réponse aux conseillers – auxquels s’ajoute Emmanuelle Ajon, Michèle Delaunay et Vincent Feltesse –, il valide la sincérité et l’équilibre du compte administratif 2015 approuvant les lettres des prêteurs, Arkéa et La Banque Postale, « qui ont répondu favorablement à hauteur de 70 millions d’euros »"

Cliquer ici pour lire l'article !

 

....à suivre...

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.