Brocéliande libreexpression : pari d'une info locale, libre, citoyenne

Relocalisation : ce mot trouve une réalité dans l'info locale. A l'ouest de l'Ille-et-Villaine, Bretagne, les médias se partagent entre Ouest France, L'hebdo d'Armor, de rares médias participatifs, tel Timbre FM, et la presse de com' municipale, communautaire, départementale, etc. Manquait une presse citoyenne, engagée, doublée d'une chaîne sur YouTube : Brocéliande Libre Expression.

Que voulons-nous ?

Avant tout, créer un média d'information locale, un peu un Mediacité pour la zone ouest de l'Ille-et-Vilaine, un média qui dise les choses, fouille les enjeux locaux, sans parti pris et en faisant intervenir l'ensemble des composantes sociales, donnant la parole à tous, ou du moins à ceux qui voudront la prendre. Mais qui n'occultera pas les zones d'ombre. Le média se penchera avec curiosité, sympathie, sérieux sur tout le Pays de Brocéliande, qui comprend les Communautés de communes suivantes : Montfort-sur-Meu, Saint-Méen-le-Grand/Montauban, « Brocéliande »(Plélan-le-Grand). Pour compliquer les choses (ah, superposition administrative), cette zone comptant près de 70 000 habitants est englobée dans le Smictom Centre Ouest 35, qui gère les ordures, le Syndicat mixte du bassin du Meu, qui gère l'eau potable, le Syndicat département de l'énergie 35, pour les réseaux électriques. Le tout avec comme partenaires obligés la Région, le Département, plusieurs circonscriptions législatives. Vers lesquels nous nous porterons bien sûr quand les sujets nous y appelleront.

Plusieurs objectifs

1 - Eclaircir les enjeux locaux : dire... les choses, dévoiler, rappeler, fouiller.

2 - Illustrer les dynamiques locales : aller de la descriptions des enjeux agricoles et forestiers, à l'emploi, aux problèmes des centres-villes, à ceux posés par la mobilité, l'évolution de celle-ci, à la dynamique des charges qui frappe si durement les ménages aux revenus « moyens », etc.

3 - Donner la parole aux sans-voix, qui passent à peu au travers des filtres médiatiques ou communicationnels, compléter l'exceptionnel travail de terrain de Ouest France, ou de L'Hebdo d'Armor, ou de Timbre FM (Augan, 106,6 Mhz), le parti pris étant de focaliser sur des cas complets.

4 – Mettre en avant les courants d'art qui naissent sur ce territoire si créatif, mais aussi son artisanat et son industrie, dire aussi leurs entraves.

Bref, avec Brocéliande libreexpressionTV (voir ici), nous allons tenter de faire un peu comme Mediacités, mais sur un terrain comprenant à la fois fois périphérie ouest de Rennes, campagnes, bois et forêts, ruralité et urbanité, où se mêlent tous les enjeux contemporains, avec aussi les enjeux de la démocratie locale. Indépendant pour de vrai, ce media à la ligne modérée ne vivra que de vos abonnements et de vos « vues », et des pubs proposées par youtube : alors à lui d'être à la hauteur de vos curiosités, de vos problèmes, de répondre vos attentes, et d'étoffer peu à peu son équipe rédactionnelle.

Pierre-Gilles Bellin, rédacteur en chef (voir ici)

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.