mot de passe oublié
1 euro 15 jours

Construisez avec nous l'indépendance de Mediapart

Accédez à l'intégralité du site en illimité, sur ordinateur, tablette et mobile à partir d'1€.

Je m'abonne
Le Club de Mediapart sam. 24 sept. 2016 24/9/2016 Dernière édition

Succès de la Mobilisation des Indignés à PARIS et à BRUXELLES

 À 15h30, 5000 personnes étaient rassemblées à Paris à la gare du Nord,

 

À 15h30, 5000 personnes étaient rassemblées à Paris à la gare du Nord, prêtes pour le départ de la manifestation. C'est l'information que nous avons reçue d'un Indigné de Paris qui était sur place.

 

Peu de temps après nous avions des informations en provenance de Buxelles : selon les sources, on nous signalait un cortège entre 15000 et 30000 personnes, qu'il fallait 20 mn pour voir passer dans son entier. On nous signalait aussi quelques problèmes avec la police

 

Et ce soir, sur France Inter, comme toujours, des informations terribles sur les autres pays (troubles à Rome etc....), mais rien pour la France. En lieu et place de toute information digne de ce nom sur ce mouvement, une propagande mensongère autour d'une fausse question : « pourquoi les Indignés, ça ne marche pas en France ?". C'est honteux ! C'est l'art et la manière "à la française" de vouloir étouffer un mouvement bien vivant.

Dans notre ville d'Aix, nous avons honoré cette journée du matin au soir. Vous aurez rapidement un compte-rendu de cette belle expérience.

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

Tous les commentaires
Selon la police il y avait environ 2000 personnes à l'Hôtel de Ville qui était le lieu ou se retrouvait toutes les manifs Parisiennes venant de la Gare ST Lazare, de la Gare de Lyon, du métro Belleville... (chiffres donnés sur France 2, notamment). Sachant que selon la bonne habitude de la police, les chiffres sont divisés (au moins) par deux et qu'il est très difficile de compter exactement des manifestants en mouvement, cela nous donne environ 4000/5000 personnes au total (ce qui est beaucoup et très encourageant). Le chiffre de 5000 à la seule Gare du Nord est donc selon moi à vérifier. Bien sur les médias minimise considérablement le mouvement, et ce depuis le début. Sans parler de la violence de la police contre les Indignés Parisiens qui n'a jamais cessée et que les médias passe sous silence. Quelque soit les mensonges que racontent les médias et le Gouvernement, il n'empêchera pas ce mouvement de continuer et de se développer en France, car c'est un mouvement mondial. Les politiques ne comprennent pas réellement ce qui se passe, ils agissent selon des schémas de pensée figés depuis au moins une centaine d'année. Ils refusent de voir que le monde change à une vitesse extraordinaire ; du jamais vu dans l'histoire de cette planète. Cette révolution des consciences planétaire va complètement bouleverser le monde dans les années à venir. Ces changements profondéments positifs seront le résultat de la manifestation de la "Voix du peuple," pas des politiques qui seront obligés de la suivre ; ils n'auront pas d'autre choix. Les citoyens ont largement une longueur (voir plusieurs !) d'avance sur eux.

Construisez l'indépendance de Mediapart

onze euros par mois

Souscrivez à notre offre d'abonnement à 11€/mois et téléchargez notre application mobile.
Je m'abonne

L'édition

suivi par 68 abonnés

Cent Paroles d’Aix, journal local alternatif

À propos de l'édition

 

À l'initiative de quelques citoyens du pays d'Aix-en-Provence, militant dans diverses associations (Aix-Solidarité, Attac, Camédia, Ldh, Atmf Université populaire...), groupes (le Repaire

du Pays d'Aix...), mouvements, Cent paroles d’Aix se propose de faire connaître des faits, des idées, des informations dont on trouve rarement l'écho, même dans les médias locaux, l’opinion de personnes privées de parole publique (sans parole) ainsi que tout ce que nous découvrons par notre présence sur le terrain.

 

Nos voix sont multiples (Cent paroles) mais nous partageons les mêmes valeurs fondamentales (justice sociale, droits de l'homme, démocratie, ...) et des champs d’action complémentaires à développer. Nous ne limiterons pas nos sujets à la région d'Aix-en- Provence, mais c'est de là que nous parlerons.