Le nouveau traité européen : l'analyse d'Attac Aix

Le nouveau traité européen est dangereux !

La « règle d'or » qu’il inclut imposerait un véritable carcan  budgétaire qui concernerait non seulement le budget de l’État mais aussi ceux des collectivités locales et des administrations de la Sécurité Sociale.

Ce traité est :

- ÉCONOMIQUEMENT ABSURDE 

Couper dans les dépenses publiques ne fera qu’accentuer la  récession, aggraver le chômage, les  déficits et donc la dette !

C'est une spirale infernale, comme la connaissent la Grèce, le Portugal ou l'Espagne.

De plus les investissements de long terme (construction d'hôpitaux, d'écoles ...) ne pourraient plus être financés par l'emprunt, alors qu'ils sont essentiels pour les générations à venir.

- SOCIALEMENT INJUSTE

Ce traité durcirait et rendrait irréversibles les politiques d'austérité  qui touchent les populations les plus précaires : les malades, les chômeurs, les retraités, les femmes, les jeunes, les ouvriers ... Les inégalités ne feraient que s'accroître !

- INTOLÉRABLE DÉMOCRATIQUEMENT

Les citoyens et les élus n'auraient plus leur mot à dire en matière de politique budgétaire... Le non-respect de la « règle d'or » entraînerait des sanctions automatiques. La souveraineté populaire serait bafouée.

- INCOMPATIBLE AVEC LA TRANSITION ÉCOLOGIQUE

Celle-ci nécessite des investissements de long terme pour transformer les modes de production.

Comment les financer avec le verrou des 0,5 % et l'impossibilité de recourir à l'emprunt ?

ET POURTANT, LES ALTERNATIVES EXISTENT !

Il faut s'attaquer au cœur du problème qui est à l'origine de la crise, la domination de la finance sur les choix politiques :

• permettre à la BCE (Banque Centrale Européenne) de prêter directement aux États, afin de stopper le chantage des marchés et de diminuer les taux des emprunts

• contrôler les banques afin qu'elles soient au service de la société

• interdire vraiment les paradis fiscaux

• mettre fin à la folie spéculative en règlementant les marchés financiers

• conduire une révolution fiscale pour un système d'impôt et de taxes plus juste

• mettre en place une véritable taxe sur les transactions financières.

 

VENEZ EN DISCUTER AVEC NOUS VENDREDI !

MEETING AU THÉÂTRE DU TOURSKY
VENDREDI 05 OCTOBRE 
à partir de 18H30
16, promenade Léo Ferré - 13003 MARSEILLE

Pour ce meeting, le CAC13* invite 
Esther Jeffers, économiste Atterrée, membre du conseil scientifique d'ATTAC  
Fanny Rumiz, SUD Santé et membre de l'intersyndicale de l’hôpital de Montperrin
Vicky Skoumbi, rédactrice en chef de la revue grecque "Alèthèia", initiatrice de 
l'appel européen "Sauvons le peuple grec de ses sauveurs"
Christine Vanden Daelen, membre du CADTM* et Marche Mondiale des Femmes Belgique
 *CADTM : Comité d’Annulation de la Dette du Tiers Monde

Leurs interventions seront suivies d'un débat afin de permettre à tous ceux  qui le souhaitent de s'exprimer sur
 ce sujet.

*CAC 13 : Collectif des Bouches du Rhône pour un Audit Citoyen de la dette publique
composé par : Les Alternatifs 13, ATTAC 13, CADTM 13, Ballon rouge, CALME, 
CGT Educ'action 13, Cimade 13, FASE 13, France Amérique Latine 13, FSU 13, 
Gauche Anticapitaliste 13, GU 13, LDH 13, Marche Mondiale des Femmes 13 PACA, 
NPA 13, PCF 13, PG 13, Partit Occitan, Solidaires 13, Survie 13, UD CGT 13
auquel s’associe le Collectif 13 Droits des Femmes.

PAF libre
Stands, buvette

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.