L'émancipation féminine par le vote en Arabie Saoudite

Médecin dans une clinique en Arabie Saoudite, Maryam est confrontée à la misogynie ambiante qui ne lui offre aucune perspective d’avenir. Par un concours de circonstances, elle en vient à se porter candidate aux élections municipales.

"The Perfect Candidate" de Haifaa al-Mansour © Le Pacte "The Perfect Candidate" de Haifaa al-Mansour © Le Pacte
Sortie nationale (France) du 12 août 2020 : The Perfect Candidate de Haifaa al-Mansour

 Pour son quatrième long métrage de fiction et après avoir également réalisé des épisodes de séries télévisées, le tout aux USA, Haifaa al-Mansour tourne à nouveau en Arabie Saoudite après avoir y avoir réalisé son premier long métrage Wadjda (2012) qui a fait connaître un pays jusqu’alors inconnu de la cartographie du cinéma. Entre les deux films, il existe un lien de continuité autour du thème de l’émancipation féminine dans l’un des pays au monde qui y est encore le moins favorable. Une grande évolution a eu lieu entre les deux films dans le royaume saoudien puisque la jeune fille, Wadjda, qui se battait pour avoir le droit d’avoir un vélo est symboliquement devenue au sein de ce film une femme médecin, farouchement indépendante dans sa volonté d’arriver à ses fins. Il ne s’agit pas de la même actrice ni du même personnage, mais le lien que l’on peut faire entre les deux témoigne de l’évolution progressiste du pays que la cinéaste tient notamment à saluer tout en mettant en valeur la richesse culturelle et artistique autour de la musique en alternant la l’histoire d’une jeune femme dans sa campagne électorale soutenue par ses deux sœurs, avec le récit d’un père endeuillé par le décès de son épouse qui a décidé de porter toute sa sensibilité dans l’expression publique de sa musique.

Haifaa al-Mansour, aguerrie depuis quelques années aux fictions made in USA, délaisse le naturalisme sociologique de Wadjda influencé par les partis pris de mise en scène d’Abbas Kiarostami, pour une fiction où le message compte plus que le réalisme de la mise en scène. Ainsi, la force de conviction des personnages est quelque peu diluée dans la volonté de faire un récit politiquement correct, capable de toucher son public en Arabie Saoudite qui s’est depuis peu enfin doté de salles de cinéma, que le public étranger où le film a commencé à se faire connaître l’an dernier avec sa première présentation au festival de Venise de 2019. L’histoire est toujours réalisée avec soin et efficacité mais avec moins d’ambitions (en le comparant aussi bien avec ses films Wadjda et Mary Shelley) dans la complexité pour retracer notamment dans son scénario la diversité de la population d’Arabie Saoudite. Le film n’en demeure pas moins un témoignage contemporain essentiel sur l’évolution de la société dans ce pays si peu représenté dans l’industrie du cinéma.

 

 

affiche-the-perfect-candidate
The Perfect Candidate
de Haifaa al-Mansour

Fiction
104 minutes. Arabie Saoudite, Allemagne, 2019.
Couleur
Langue originale : portugais espagnol

Avec : Nora Al Awadh (Sara), Dae Al Hilali (Selma), Mila Al Zahrani (Maryam), Khalid Abdulraheem (Abdulaziz), Shafi Alharthy (Mohammed), Tareq Al Khaldi (Omar), Khadeeja Mua'th (Khadeeja), Rakan Abdulhaman (Majid), Nojoud Ahmed (Dr. Abeer), Naser Al Algeel (l’infirmier), Ahmad Alsulaimy (Rashid), Abdullah Ateeg (l’officier de l’immigration), Reem Fahad (Dr. Mona), Waleed Ghannam (l’employé de la compagnie aérienne), Bandar Hadadi (Dr. Ghazi), Bandar Al Khodair (Tarek Al-Hasan), Hamad Al Mazaini (Abu Musa), Reema Mohammed (la voix de Badria), Muhamad Ebraheem Musa (le secrétaire), Ismaee Nasser (Anas), Muhammad Shaman (Dr. Khalid), Saeed Almana


Scénario : Haifaa al-Mansour et Brad Niemann
Images : Patrick Orth
Montage : Andreas Wodraschke
Musique : Volker Bertelmann
Son : Sebastian Schmidt
1er assistant de la réalisatrice : Gregor Stitzl
2nd assistant de la réalisatrice : Sara Balghonaim
Décors : Olivier Meidinger
Directeurs artistiques : Abdulrahman Abu Al Faraj, Khalid GaithTamara Kalo
Costumes : Heike Fademrecht
Production : Razor Film Produktion GmbH, Haifaa Al-Mansour’s Establishment for Audiovisual Media
Producteurs : Haifaa Al-Mansour, Gerhard Meixner, Brad Niemann, Roman Paul
Producteurs exécutifs : Fahad Alsuwayan, Faisal Baltyuor, Christian Granderath, Rena Ronson
Producteur associé : AbdulAziz Al Mutairi
Distributeur (France) : Le Pacte
Ventes internationales : The Match Factory

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L'auteur a choisi de fermer cet article aux commentaires.