Billet de blog 20 oct. 2021

Cinemed 2021 : "Costa Brava, Lebanon" de Mounia Akl

Une famille qui pensait trouver un havre de paix loin de Beyrouth, est confrontée à l’implantation du jour au lendemain d’une décharge à la gestion calamiteuse au pas de chez eux.

Cédric Lépine
Critique de cinéma, essais littéraires, littérature jeunesse, sujets de société et environnementaux
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

"Costa Brava, Lebanon" de Mounia Akl © DR

Film en compétition long métrage de fiction lors de la 43e édition de Cinemed, Festival de cinéma méditerranéen de Montpellier : Costa Brava, Lebanon de Mounia Akl

Tout commence par l’installation d’une sculpture monumentale représentant le président de la République libanaise qui va prendre possession d’une terre de rêve sous les fanfares et les trompettes du progrès et du respect écologique. Peu à peu, les promesses initiales ne sont pas tenues et le paradis rêvé se transforme en cauchemar au même rythme qu’apparaissent des fissures dans l’union familiale. L’histoire évolue sur un chemin surprenant, puisque la confrontation attendue du bien contre le mal, autour d’une famille aux choix de vie alternatifs opposée à une organisation étatique corrompue, se transforme en un exercice autocritique de ladite famille dont certains membres tombent dans des attitudes pourtant honnies.

Le scandale de l’installation d’une décharge n’est pas alors l’enjeu d’une enquête politique pour dénoncer les travers des institutions libanaises. Mounia Akl et sa coscénariste Clara Roquet ont en effet décidé de se concentrer sur le microcosme familial afin de rendre manifeste le macrocosme des contradictions au cœur de la société libanaise qui ont notamment éclaté au grand jour durant la catastrophe de l’été 2020 à Beyrouth. D’ailleurs, sous ce contexte politique et social, le film a été tourné même si le scénario a été écrit bien avant. L’explosion terrifiante dans une séquence-clé du film trouve un écho vibrant avec l’actualité du Liban. C’est peu dire que le film est viscéralement lié à la réalité contemporaine de tout le pays et la désintégration familiale prend dès lors des enjeux qui dépassent leur propre histoire.

Le film est aussi riche par son scénario, l’efficacité de son montage que l’interprétation de ces acteurs et la subtilité d’une caméra qui sait saisir chaque situation dans les lumières au service de la narration.

Costa Brava, Lebanon
de Mounia Akl

Fiction
106 minutes. Liban, France, Espagne, Suède, Danemark, Norvège, Qatar, 2021.
Couleur
Langue originale : arabe

Avec : Nadine Labaki (Souraya), Saleh Bakri (Walid), Nadia Charbel (Tala), Ceana Restom (Rim), Geana Restom (Rim), Liliane Chacar Khoury (Zeina), Yumna Marwan (Alia), François Nour (Tarek)
Scénario : Mounia Akl, Clara Roquet
Images : Joe Saade
Montage : Cyril Aris, Carlos Marques-Marcet
Musique : Nathan Larson
1er assistant réalisateur : Wael Dib
Casting : Abla Khoury
Décors : Thomas Bremer, Issa Kandil
Production : Abbout Production (Liban)
Coproduction : Cinéma Defacto, Snowglobe Films (Danemark), Barentsfilm (Norvège), Fox In The Snow (Suède), Lastor Media (Espagne), Gaïjin
Producteurs : Myriam Sassine, Georges Schoucair
Producteurs exécutifs : Candice Abela-Mikati, Karam Abulhusn, Harriet Harper-Jones, Anikah McLaren, Fouad Mikati, Jeff Skoll
Coproducteurs : Sophie Erbs, Olivier Guerpillon, Ingrid Lill Høgtun, Sergi Moreno, Katrin Pors

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Migrations
Husain, Shahwali, Maryam... : ces vies englouties au large de Calais
Qui sont les vingt-sept hommes, femmes et enfants qui ont péri dans la Manche en tentant de rallier la Grande-Bretagne ? Il faudra des semaines, voire des mois pour les identifier formellement. Pour l’heure, Mediapart a réuni les visages de dix de ces exilés, afghans et kurdes irakiens, portés disparus depuis le naufrage du 24 novembre.
par Sarah Brethes (avec Sheerazad Chekaik-Chaila)
Journal
2022 : contrer les vents mauvais
« À l’air libre » spécial ce soir : d’abord, nous recevrons la rappeuse Casey pour un grand entretien. Puis Chloé Gerbier, Romain Coussin, et « Max », activistes et syndicalistes en lutte seront sur notre plateau. Enfin, nous accueillerons les représentants de trois candidats de gauche à l'élection présidentielle : Manuel Bompard, Sophie Taillé-Polian et Cédric van Styvendael.
par à l’air libre
Journal
LR : un duel Ciotti-Pécresse au second tour
Éric Ciotti est arrivé en tête du premier tour du congrès organisé par Les Républicains pour désigner leur candidat ou leur candidate à l’élection présidentielle. Au second tour, il affrontera Valérie Pécresse, qui a déjà reçu le soutien des éliminés Xavier Bertrand, Michel Barnier et Philippe Juvin.
par Ilyes Ramdani
Journal — Justice
La justice révoque le sursis de Claude Guéant, le procès des sondages de l’Élysée rouvert
La justice vient de révoquer en partie le sursis et la liberté conditionnelle dont l’ancien bras droit de Nicolas Sarkozy avait bénéficié après sa condamnation dans le scandale des « primes » du ministère de l’intérieur. Cette décision provoque la réouverture du procès des sondages de l’Élysée : le tribunal estime que Claude Guéant n’a peut-être pas tout dit lors des audiences sur sa situation personnelle.
par Fabrice Arfi et Michel Deléan

La sélection du Club

Billet de blog
Le bocal de la mélancolie
Eric Zemmour prétend s’adresser à vous, à moi, ses compatriotes, à travers son clip de candidat. Vraiment ? Je lui réponds avec ses mots, ses phrases, un lien vidéo, et quelques ajouts de mon cru.
par Claire Ze
Billet de blog
« Nous, abstentionnistes » par Yves Raynaud (3)
Voter est un droit acquis de haute lutte et souvent à l'issue d'affrontements sanglants ; c'est aussi un devoir citoyen dans la mesure où la démocratie fonctionne normalement en respectant les divergences et les minorités. Mais voter devient un casse-tête lorsque le système tout entier est perverti et faussé par des règles iniques...
par Vingtras
Billet d’édition
2022, ma première fois électorale
Voter ou ne pas voter, telle est la déraison.
par Joseph Siraudeau
Billet de blog
L'extrême droite a un boulevard : à nous d'ériger des barricades
Un spectre hante la France… celui d’un pays fantasmé, réifié par une vision rance, une France qui n’a sûrement existé, justement, que dans les films ou dans les rêves. Une France muséale avec son glorieux patrimoine, et moi je me souviens d’un ami américain visitant Versailles : « je comprends mieux la Révolution française ! »
par Ysé Sorel