Billet de blog 23 nov. 2021

"143 rue du désert" un film de Hassen Ferhani

Au milieu du désert, près de la route nationale fréquentée par de nombreux routiers, Malika tient toujours à un âge avancé, une modeste maison où chacun s’arrête pour prendre un thé, manger une omelette et prendre de ses nouvelles.

Cédric Lépine
Critique de cinéma, essais littéraires, littérature jeunesse, sujets de société et environnementaux
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

"143 rue du désert" de Hassen Ferhani © JHR Films

Sortie DVD : 143 rue du désert de Hassen Ferhani

Après Dans ma tête un rond-point, Hassen Ferhani situe par son titre même encore une fois les personnes dont il fait le portrait avec sa caméra dans un espace en mouvement. Ici, il s’agit d’une adresse presqu’illusoire puisqu’il s’agit du désert et qu’au mouvement s’oppose l’attente. Malika maintient son lieu d’accueil d’un autre temps en résistant malgré elle à une méga station-service associée à une offre de restauration qui vient juste de se construire à côté.

Hassen Ferhani pose patiemment sa caméra dans un film intimiste avec une équipe réduite où il est lui-même derrière la caméra, pour filmer le hors champ du road movie qui serait l’illustration d’un monde qui court sans arrêt et sans se retourner vers un avenir potentiellement meilleur, inaccessible. Le cinéaste double sa mise en scène comme une sorte de mise en abyme puisque sa caméra et lui-même, confondus par leur présence, invitent à la conversation tandis que les conversations entre Malika et ses clients sont filmées.

Ce vertige se retrouve également devant la caméra où au sein du documentaire certaines personnes, la caméra aidant, commencent à jouer : le personnage d’un prisonnier derrière ses barreaux, comme un groupe de musiciens, ou encore un homme seul qui joue d’un instrument à percussion dont la musique se fond au sein-même de la narration du film en bande sonore. C’est assez surprenant ensuite de voir apparaître l’acteur Samir El Hakim à la table de Malika dans une prise de vue différente que pour les autres clients et qui commence à raconter une histoire démentie par la suite par Malika elle-même ! Hassen Ferhani ne se contente pas de filmer le réel, il le questionne au plus profond de son essence.

Au milieu du désert, l’oasis que propose Malika est-il un mirage ou bien est-ce plutôt la réalité d’une certaine Algérie politique qui se déroule au loin qui l’est ? La mise en scène précise d’Hassen Ferhani rappelle la force des derniers plans de Michelangelo Antonioni dans Profession reporter (1975) où un long plan-séquence pris de l’intérieur d’une petite maison faisait découvrir un autre point de vue étrange de l’extérieur pour le photographe qui n’avait pas su voir. C’est tout le talent de la mise en scène humaniste du cinéaste qui permet ce déplacement magique du regard pour saisir une réalité globale à travers l’histoire au présent de Malika. Un film qui a reçu pour sa première présentation publique au festival de Locarno le Prix Léopard du meilleur réalisateur émergent mais aussi par trois fois au festival des 3 Continents de Nantes en 2019 avec la Montgolfière d’Argent du meilleur long métrage en compétition avec des fictions, le prix du jury jeune et le prix du public !

Une magnifique édition vidéo accompagnée de deux courts métrages du réalisateur (Tarzan, Don Quichotte et nous et À l’ouest de Seriana), un entretien avec lui et un livret papier.

143 rue du désert
de Hassen Ferhani
Avec : Ziad Bakri, Areen Omari, Jameel Khoury, Yasmine Qaddumi
Algérie, France, Qatar, 2019.
Durée : 100 min
Sortie en salles (France) : 16 juin 2021
Sortie France du DVD : 2 novembre 2021
Couleur
Langues : arabe, français, anglais - Sous-titres : français.
Éditeur : JHR Films
Bonus :
Tarzan, Don Quichotte et nous (court métrage, 2017)
À l’ouest de Seriana
(court métrage, 2013)
Entretien avec le réalisateur Hassen Ferhani
Livret du film

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Migrations
Husain, Shahwali, Maryam... : ces vies englouties au large de Calais
Qui sont les vingt-sept hommes, femmes et enfants qui ont péri dans la Manche en tentant de rallier la Grande-Bretagne ? Il faudra des semaines, voire des mois pour les identifier formellement. Pour l’heure, Mediapart a réuni les visages de dix de ces exilés, afghans et kurdes irakiens, portés disparus depuis le naufrage du 24 novembre.
par Sarah Brethes (avec Sheerazad Chekaik-Chaila)
Journal
2022 : contrer les vents mauvais
« À l’air libre » spécial ce soir : d’abord, nous recevrons la rappeuse Casey pour un grand entretien. Puis Chloé Gerbier, Romain Coussin, et « Max », activistes et syndicalistes en lutte seront sur notre plateau. Enfin, nous accueillerons les représentants de trois candidats de gauche à l'élection présidentielle : Manuel Bompard, Sophie Taillé-Polian et Cédric van Styvendael.
par à l’air libre
Journal
LR : un duel Ciotti-Pécresse au second tour
Éric Ciotti est arrivé en tête du premier tour du congrès organisé par Les Républicains pour désigner leur candidat ou leur candidate à l’élection présidentielle. Au second tour, il affrontera Valérie Pécresse, qui a déjà reçu le soutien des éliminés Xavier Bertrand, Michel Barnier et Philippe Juvin.
par Ilyes Ramdani
Journal — Justice
La justice révoque le sursis de Claude Guéant, le procès des sondages de l’Élysée rouvert
La justice vient de révoquer en partie le sursis et la liberté conditionnelle dont l’ancien bras droit de Nicolas Sarkozy avait bénéficié après sa condamnation dans le scandale des « primes » du ministère de l’intérieur. Cette décision provoque la réouverture du procès des sondages de l’Élysée : le tribunal estime que Claude Guéant n’a peut-être pas tout dit lors des audiences sur sa situation personnelle.
par Fabrice Arfi et Michel Deléan

La sélection du Club

Billet d’édition
2022, ma première fois électorale
Voter ou ne pas voter, telle est la déraison.
par Joseph Siraudeau
Billet de blog
Le bocal de la mélancolie
Eric Zemmour prétend s’adresser à vous, à moi, ses compatriotes, à travers son clip de candidat. Vraiment ? Je lui réponds avec ses mots, ses phrases, un lien vidéo, et quelques ajouts de mon cru.
par Claire Ze
Billet de blog
Ne lâchons pas le travail !
Alors qu'il craque de tous côtés, le travail risque d'être le grand absent de la campagne présidentielle. Le 15 janvier prochain, se tiendra dans la grande salle de la Bourse du travail de Paris une assemblée citoyenne pour la démocratie au travail. Son objectif : faire entendre la cause du travail vivant dans le débat politique. Inscriptions ouvertes.
par Ateliers travail et démocratie
Billet de blog
L'extrême droite a un boulevard : à nous d'ériger des barricades
Un spectre hante la France… celui d’un pays fantasmé, réifié par une vision rance, une France qui n’a sûrement existé, justement, que dans les films ou dans les rêves. Une France muséale avec son glorieux patrimoine, et moi je me souviens d’un ami américain visitant Versailles : « je comprends mieux la Révolution française ! »
par Ysé Sorel