Billet de blog 26 sept. 2022

Cédric Lépine
Critique de cinéma, essais littéraires, littérature jeunesse, sujets de société et environnementaux
Abonné·e de Mediapart

FEFFS 2022 : "Zalava" d'Arsalan Amiri

Zalava est un petit village iranien où la population est particulièrement sensible aux possessions de ses membres par les djinns. En 1978, un policier en garnison tente de maintenir l'ordre en s'écartant de ce qu'il considère comme des superstitions. Il entre alors en rivalité avec Amardan, un exorciste auquel les villageois plongés dans une folie épidémique sont soumis.

Cédric Lépine
Critique de cinéma, essais littéraires, littérature jeunesse, sujets de société et environnementaux
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Long métrage en compétition crossovers de la 15e édition du Festival européen du film fantastique de Strasbourg 2022 : Zalava d'Arsalan Amiri

Pour son premier long métrage en tant que réalisateur, le fidèle coscénariste des films d'Ida Panahandeh (Nahid) qui cosigne ici le scénario, Arsalan Amiri signe un film à la frontière avec le fantastique au profit d'une fable historique et politique dont le récit est situé peu de temps à peine avant le tournant fondamental de l'Iran en 1978. Le contexte historique n'est pas anodin et semble inviter, sous les airs faussement innocents d'un film de genre vis-à-vis du pouvoir actuellement en place, à une réflexion rétrospective de l'Iran historique plongé dans une folie collective où la raison comme maintien de l'ordre social n'a plus droit de cité.

"Zalava" d'Arsalan Amiri © DR

Le scénario est de ce point de vue aussi judicieux qu'astucieux au cœur d'une intrigue qui joue avec la peur avec une démarche minimaliste réduite dans certaines scènes à un bocal en verre transparent dont le contenu pose question. Les personnages individualisés par rapport à la foule de villageois prêts à déchaîner leur peur destructrice sous forme de lynchage, représentent avant tout des garants de la construction de la société, qu'il s'agisse du policier comme de la femme médecin qui tentent comme il et elle peuvent par l'usage de la raison, à développer la cohésion sociale.

Toujours à la lisière avec le fantastique, la mise en scène de la peur repose sur la remise en cause du fondement du rationalisme face à des pratiques et des traditions ancestrales qui font l'unanimité.

Zalava s'enracine dans les problématiques de l'organisation étatique bicéphale de l'Iran entre religieux et laïcité autour du pouvoir de la fable fantastique qui épouse la tradition tragique d'une pièce théâtrale dont la scène principale se joue à la hauteur d'un village symptomatique.

Zalava
d'Arsalan Amiri
Fiction
93 minutes. Iran, 2021.
Couleur
Langues originales : kurde, farsi

Avec : Navid Pourfaraj (Masoud Ahmadi), Pouria Rahimi Sam (Amardan), Hoda Zeinolabedin (Malihe), Baset Rezaei (Younes), Mahsa Hejazi (la fille de Khalaj), Payam Bavili (Ali), Sajjad Dolati (Navid), Fereydoun Hamedi (Amusa)
Scénario : Arsalan Amiri, Tahmineh Bahramalian, Ida Panahandeh
Images : Mohammad Rasouli
Montage : Emad Khodabakhsh
Musique : Ramin Kousha
Décors : Mohammad Reza Shojaie
Production : Touba Films
Producteurs : Rouhollah Baradari, Samira Baradari
Coproductrice : Ruth Yoshie Linton
Vendeur international : LevelK

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Services publics
RER B : voyage sur la ligne qui déraille
Le RER B est la deuxième ligne de train la plus chargée d’Europe, et pourtant elle souffre de nombreuses tares : quatre terminus, un tunnel partagé avec le RER D et, surtout, un sous-investissement chronique de la part de la région et de l’État. Les usagers souffrent, les conducteurs aussi.
par Khedidja Zerouali
Journal — Migrations
Étrangers sous OQTF : la justice recadre la préfecture de Seine-Maritime
Le tribunal administratif de Rouen vient de débouter la préfecture qui demandait aux gestionnaires de centres d’hébergement d’urgence d’exclure de leur dispositif « insertion » les étrangers en situation irrégulière faisant l’objet d’une obligation de quitter le territoire exécutoire. Une décision qui vient contredire les circulaires et les récents engagements du ministère de l’intérieur.
par Manuel Sanson
Journal
La précarité étudiante s’enracine et le gouvernement répond à côté
Le gouvernement vient de débloquer 10 millions d’euros pour soutenir les associations qui agissent en faveur des étudiants précaires. Seulement, les principaux acteurs considèrent que la réponse est insuffisante et attendent des mesures structurelles pour endiguer la pauvreté des étudiants.
par Faïza Zerouala
Journal — Europe
À Mykolaïv, les morts hantent civils et militaires
La ville de Mykolaïv subit depuis des mois le manque d’eau potable et les coupures d’électricité. La région a été bombardée sans relâche par l’armée russe jusqu’à la mi-novembre 2022 et plus de la moitié des habitants a quitté les lieux. Civils et militaires restés sur place racontent leur « cauchemar ».
par Mathilde Goanec

La sélection du Club

Billet de blog
Vidéo - le gouvernement empêche les débats sur les forêts publiques par 49-3
Il y a un mois, nous avons publié ici une tribune signée par plus de 40 parlementaires, demandant un débat sur l’avenir de l'Office National des Forêts dans la loi de finances avant le 49-3 du gouvernement. Devinez quoi : les débats devaient avoir lieu le 2 novembre à 17h05. Le 49-3 a été activé le 2 novembre à 17h00. Mais tout n'est pas perdu : la suite se joue au Sénat dès mercredi.
par Pour des forêts vivantes
Billet de blog
Des chênes (français) pour la Chine
Fric-frac dans les forêts françaises. Voler du bois n’est pas une mince affaire. Et pourtant, dans les Pyrénées, en Moselle, en Vendée, dans le Nord, le brigandage se multiplie. A l’heure des drones, GPS et autres trackers… (Gilles Fumey)
par Géographies en mouvement
Billet d’édition
Reboiser les forêts brûlées est favorisé par une niche fiscale
Si l'investissement forestier offre des possibilités de rendement limitées, il constitue en revanche une niche fiscale qui permet de réduire le montant de son impôt sur le revenu. L'investissement forestier réalisé par une personne domiciliée en France lui permet de bénéficier d'un avantage fiscal, que ce soit au titre de l'impôt sur le revenu ou de l'IFI (impôt sur la fortune immobilière).
par Patrick Cahez
Billet de blog
Incendie de forêt : les causes ne sont pas que climatiques
[Rediffusion] Les forêts du Sud en particulier demandent beaucoup d'attention pour ne pas prendre feu. Coupe feu, garde-forestiers, défrichages, surveillances, pompiers de proximité, les moyens sont-ils encore là ou ces incendies sont-ils causés par l'impéritie des pouvoirs publics ?
par lecteurfid