L’Europe de la libre circulation : un rêve sans partage

Autour de l'édition DVD du film documentaire "L’Escale" de Kaveh Bakhtiari

"L’Escale" de Kaveh Bakhtiari © DR "L’Escale" de Kaveh Bakhtiari © DR

Il y a quelques années, le cinéaste Kaveh Bakhtiari est invité à présenter son court métrage La Valise dans un festival en Grèce. Or, il apprend qu’un de ses cousins iraniens vient d’être arrêté et emprisonné. La Grèce ne sera plus le temps de l’exposition de son court métrage mais celui de la naissance de son premier long métrage documentaire. En effet, il s’en va retrouver son cousin à sa sortie de prison et avec lui il reste environ un an dans une maison avec d’autres personnes subissant les lourds règles de la clandestinité. Sur ce long espace de temps, la caméra finit par s’intégrer complètement à cette communauté. Les échanges se multiplient avec le cinéaste intégré dans cette maison d’accueil d’Amir, qui vit en Grèce depuis trois ans et possède des papiers qui lui permettent de pouvoir travailler légalement. Et à travers la caméra, c’est aussi le spectateur qui est également invité à vivre cette expérience de la clandestinité. On se familiarise peu à peu avec chacun, on espère que chacun trouvera enfin une terre d’accueil. Même si la tristesse pèse sur chacun, cela n’empêche pas de voir apparaître plusieurs moments d’humour partagé, le plaisir de vivre et de trouver les solutions pour y parvenir.

La caméra de Kaveh Bakhtiari se trouve bien au bon endroit pour comprendre et donner à comprendre la situation de l’immigration clandestine en Europe. À l’heure de la mondialisation qui par définition est censée permettre le déplacement de tout et de tous partout, à travers les frontières géographiques ou virtuelles comme le permet Internet, les êtres humains ont encore à souffrir des séparations entre pays et cultures. Et au moment de la crise économique, les clandestins deviennent les boucs émissaires de divers mouvements politiques et pas seulement d’extrême droite. La libre circulation si elle ne concerne que les marchandises sans les individus qui les font, est une totale hypocrisie.

Le temps de cette Escale, c’est une saine réflexion sur un sujet de société incontournable qu’est proposée au spectateur. Et si le cinéma est une escale, une pause dans le flux informe des informations désinformées, le film de Kaveh Bakhtiari nous mène à bon port, en tant que citoyen du monde responsable d’une réalité globale afin de cesser la catastrophique falaise entre Nord et Sud, et surtout les individus qui habitent ces espaces géographiques.

 

dvdlescale

L’Escale
de Kaveh Bakhtiari

Suisse - France, 2013.
Durée : 100 min
Sortie en salles (France) : 27 novembre 2013
Sortie France du DVD : 21 octobre 2014
Format : 1,85 – Couleur
Langue : farsi - Sous-titres : allemand, anglais, français.
Éditeur : Épicentre Films

Bonus :
Entretiens et avant-première
Galerie de photos
Biographie
Bande-annonce du film

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.