Suite au colloque «Industries culturelles et entrepreneuriat au Maghreb»

En mai 2013 à Carthage s’est tenu un colloque organisé par l’université Paris 13 dont cet ouvrage est la compilation des différentes interventions.

À propos du livre Industries culturelles et entrepreneuriat au Maghreb sous la direction d’Abdelfettah Benchenna et Luc Pinhas

En mai 2013 à Carthage s’est tenu un colloque organisé par l’université Paris 13 dont cet ouvrage est la compilation des différentes interventions. Les industries culturelles sont déclinées en trois grands volets associés à une partie distincte dans cet ouvrage : le cinéma, l’édition et l’audiovisuel. Bien entendu, cela résulte d’un choix spécifique qui n’a pas de volonté à être exhaustif, de même que l’aire géographique choisie ne peut être explorée de la même manière pour chaque pays. Tout d’abord, ce sont trois pays qui sont ici étudiés, à savoir le Maroc, l’Algérie et la Tunisie. Il ne s’agit pas de la définition élargie du Maghreb selon l’Union du Maghreb arabe comprenant également la Lybie et la Mauritanie. En revanche, l’équilibre est assez bien établi dans l’étude de ces trois pays qui permet de mettre en avant des spécificités, comme par exemple l’édition musicale gnawa au Maroc, la télévision en Algérie et le cinéma en pleine effervescence au Maroc comme en Tunisie. Pour s’arrêter plus particulièrement sur l’industrie cinématographique, le constat pour l’Algérie est bien moins optimiste, comme en témoigne Abdelouehab Makhloufi (maître de conférences à l’université de Bejaïa) dans les vingt pages qu’il consacre à « La réalité de l’exploitation des salles de cinéma en Algérie et la dynamique de relance actuelle ». Ces études de cas permettent d’avoir une vision d’ensemble des dynamiques en cours dans cette aire géographique à partir de l’excellente collaboration entre universitaires des deux côtés de la Méditerranée. L’approche est souvent assez ardue à la lecture, le souci informatif étant privilégié à l’aspect littéraire. Car il n’est pas ici de rêver à la culture proprement dite mais plutôt d’en établir un constat économique dans une démarche « entrepreneuriale », autre mot dénué de charme.

9782343085913r

Industries culturelles et entrepreneuriat au Maghreb
sous la direction d’Abdelfettah Benchenna et Luc Pinhas

Nombre de pages : 288
Date de sortie (France) : février 2016
Éditeur : L’Harmattan
Collection : Socio-anthropologie des mondes méditerranéens

lien vers le site de l’éditeur

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.