Les plus belles scènes de cinéma


Le classement de mes dix scènes préférées au cinéma.
Ce palmarès est bien sûr personnel, pas scientifique ni objectif. Il est également destiné à évoluer, l'auteur de ses lignes étant très loin d'avoir vu tout ce que le cinéma a de beautés à révéler.
N'hésitez pas à partager votre propre classement dans les commentaires au bas de l'article.
Scène la plus déchirante, Citizen Kant d'or de la plus belle scène du cinéma

Scène finale de La femme d'à côté de François Truffaut réalisé en 1981.

Mathilde Bauchard (Fanny Ardant) vient mettre un terme dramatique à la relation destructrice qu'elle vit avec Bernard Coudray (Gérard Depardieu). La passion et ses ravages sublimes...


Meilleure scène de dialogue, Citizen Kant d'argent

Dialogue entre Jean-pierre Léaud et Veronika (Françoise Lebrun) dans La Maman et la Putain de Jean Eustache (1973)

Un des plus formidables échanges de La maman et la putain, qui en compte bien d'autres. La diction théâtrale de Jean-pierre Léaud, ses aphorisme prodigieux, les répliques lancées entre lyrisme et trivialité.
Morceaux choisis:
«C'est drôle,quand je vous ai rencontré, quand je vous ai regardé aux deux magots, je voulais tuer le temps en attendant Jean, bien j'ai tué Jean»
«Je n'ai jamais compris les gens qui quittaient les autres. Je n'ai jamais quitté personne. C'est pourquoi on me quitte tout le temps. Je crois que le temps qui passe la vie, font très bien ce travail d'unir et de séparer les gens. Moi je ne fais rien, je laisse le temps le faire, vous ne voulez pas que je fasse le travail de quelqu'un d'autre ?»
«Il y avait du sang sur les murs, parcequ'on se foutait sur la gueule»


Scène la plus classe, Citizen Kant de bronze
Scène de la danse des Nuits de la pleine lune de Rohmer
J'aurais préféré choisir une scène de dialogue, mais c'est le seul extrait des Nuits de la pleine lune trouvable en vidéo sur le net. Admirez l'élégance avec laquelle Pascale Ogier et Fabrice Lunchini se déhanchent. Mention spéciale pour le petit pas ondulant de Pascale Ogier.


Scène la plus gracieuse
Sonate au clair de lune Elephant
Difficile de choisir une scène d'Elephant de Gus Van Sant. Ici le caméra flottante de Van Sant suit Nathan, ironiquement vêtu d'un sweat «lifeguard».


Meilleur scène de «regards subtilement échangés en allant chercher des nouilles»

In the Mood for love de Wong Kar Waï

Quelle beauté, quelle grâce !

 

Meilleure scène de curé
Visite chez le docteur Delbende, dans le Journal d'un curé de campagne.


La scène la plus forte du Journal d'un curé de campagne. Le monologue glacant du docteur Delbende, le visage transi et angélique du curé d'Ambricourt.


Meilleure scène de folie
Adèle rencontre Albert dans L'histoire d'Adèle H


Adjani incroyable dans son rôle d'érotomane, ici au paroxysme de son délire.


Scène la plus drôle
Echange entre Amalric et Deneuve sur la différence homme/femme dans Rois et Reines.

Comment faire le moindre classement sans évoquer Catherine Deneuve ? Ici hilarante dans son échange à fleurets mouchetés avec Mathieu Amalric.


Meilleure scène d'angoisse existentielle
Angoisse à St Germain-des-près Dans le Feu follet de Louis Malle
Un belle scène existentialiste.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.