Résidents de la République - Club Acte III

J'étais parti sur l'idée de faire une synthèse des quelques 160 commentaires écrits

sur les deux articles précédents ICI et LA.

 

En fait la diversité et la richesse des interventions font que, à moins de refaire tous les débats, je ne pourrais ni citer tout le monde, ni retranscrire ce que je vous ai invité à lire. Y compris une homérique bataille que j'ai lancée involontairement en me plantant assez lourdement , je dois le reconnaître, sur une traduction grecque. Comme quoi, on frime, on fait son intéressant et boum, voilà qu'au coin de la cour de récré on vous rappelle au souvenir courroucé de vos professeurs...

 

Merci en tout cas et Bravo. Que comme certains vous pensiez que « tout est bien ainsi », que comme d'autres vous estimiez que « Médiapart n'est pas un Réseau social », que vous vous interrogiez sur la frontière qui délimite l'insulte de la méchanceté ou de la mise en boite, que vous soyez pour ou contre la charte ou son application, pressés d'arriver à l'Acte III, voire que vous combattiez les « Perroquets », ou que vous fassiez remarquer qu'insulter un homme politique est semble t'il moins grave pour la Direction que de brocarder un abonné, vos opinions qui font Médiapart ont eu ici l'occasion de s'exprimer. Résidents de la République.

 

Médiapart, doit continuer à rester ce Kaleïdoscope qui va du rouge au bleu ou se téléscopent les idées, les idéaux et les identités.

 

Vous êtes tous uniques, et c'est par l'union de nos différences que nous formons ce Club. N'en déplaise à certains qui aimeraient le confisquer à des fins d'expression politique pour en faire une tribune, et à d'autres qui aimeraient le contrôler afin de l'aseptiser dans une norme politiquement correcte, c'est à dire avec une insolence calculée, calibrée, pour sembler libre alors qu'on s'autocensure.

 

J'ai fait trois propositions, trois bouteilles jetées à la mer, Il y en à d'autres, sur d'autres fils dont vous trouverez les liens dans les articles précédents, mais qui ne sont pas exhaustifs de ce que vous pourrez imaginer. Vous les avez commentées, appréciées (ou pas) mais en tout cas débattues. Résidents de la République.

 

Je ne me fais guère d'illusions. La poussière soulevée retombera et si elle a fait tousser une Direction autiste, elle cherchera plus à se boucher le nez qu'a réfléchir à la raison pour laquelle elle éternue, à se frotter les yeux pour la chasser plutôt qu'à regarder ces résidents de la République.

 

Mais ne croyez pas que cela ait été vain, Au contraire, vous avez lu, commenté, débattu. Vous avez prouvé que nous ne sommes pas que des abonnés. Nous sommes le soutien actif et la colonne vertébrale de Médiapart. Ce Journal est debout par notre conviction que la Liberté de la Presse ne pouvait s'acquérir que par la mobilisation de personnes issus de tous horizons et quelle que soit leur origine sociale, ethnique, ou politique.

 

Sans nous, une bonne idée serait restée une bonne idée et pas sa concrétisation.

 

Nous sommes tous résidents de la République. Résidents, mais pas résignés pour le Club... Acte III

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.