Billet de blog 25 mai 2009

frederic.degournay
Abonné·e de Mediapart

Recherche: consultation de Yves Laszlo, directeur laboratoire

 Yves LASZLO, professeur (Paris VI, l’école polytechnique) et directeur de laboratoire, part d’un constat. Notre système de recherche est dual, puisqu’il connaît, au côté de l’université, des organismes de recherche. Il s’agit, du fruit d’une histoire et d’une nécessité.

frederic.degournay
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

© 

Yves LASZLO, professeur (Paris VI, l’école polytechnique) et directeur de laboratoire, part d’un constat. Notre système de recherche est dual, puisqu’il connaît, au côté de l’université, des organismes de recherche. Il s’agit, du fruit d’une histoire et d’une nécessité.

Les principes généraux de la recherche doivent être défendus :

  • la préservation de l’autonomie scientifique par rapport aux pouvoirs politiques ;

  • la définition des priorités publiques ;

  • le rôle éminent de la communauté scientifique pour dégager de grands thèmes de recherche ;

  • la nécessité de rendre compte régulièrement à la collectivité qui finance pour l’essentiel.

Par ailleurs, il est indispensable que l’enseignement supérieur se nourrisse de la recherche, quelle que soit la dimension de l’université. Il y va de la qualité de l’enseignement d’une part, de la nécessité d’éviter le risque d’un processus universitaire à plusieurs vitesses d’autre part.

Yves LASZLO souligne également la faiblesse relative de la recherche privée en dépit de la multiplication des crédits d’impôt au rendement très mal évalué et très incertain.

Avant d’aborder de manière approfondie le fonctionnement des organismes publics, notre interlocuteur revendique une révision substantielle de la loi LRU adoptée à l’été 2007, afin d’instaurer une authentique collégialité, plus conforme à notre tradition universitaire. Il s’interroge aussi sur la pertinence du débat concernant une réduction sensible du nombre d’universités. Il s’agit là en effet d’un sujet complexe aux nombreux paramètres.

Concernant les organismes publics, Yves LASZLO insiste sur plusieurs préconisations majeures :

  • l’avènement d’un plan pluriannuel d’emplois scientifiques et techniques ;

  • le nécessaire recul de la précarité, précarité qui est incompatible avec une recherche performante et attractive ;

  • la continuité thématique, assortie du maintien d’une vraie pluridisciplinarité,

  • l’importance d’une collégialité de direction tournant le dos à toutes formes de présidentialisation ;

  • la prise en compte urgente du problème posé à très court terme, par l’actuelle pyramide des âges, et les départs en retraite qu’elle induit ;

  • l’impératif de projets et de visions de long terme pour la recherche ;

  • le recrutement massif de jeunes chercheurs pour faire face à la fois aux besoins croissants et aux effets prévisibles de la pyramide des âges.

Enfin, Yves LASZLO se prononce pour un rapprochement entre les grandes écoles et les universités. Cette perspective suppose une évolution de certaines écoles qui se montrent réticentes à assumer leurs missions de recherche, sans lesquelles on ne peut pourtant ni dynamisme, ni goût du risque, ni volonté d’innovation. Cette réflexion sur le rapprochement souhaitable grandes écoles/universités ne saurait occulter la question de la place de la recherche au sein de classes préparatoires aux grandes écoles. Pour l’heure, celle-ci est inexistante.

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans Le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte