Jérémie Szpirglas
Abonné·e de Mediapart

Billet publié dans

Édition

Contretemps

Suivi par 26 abonnés

Billet de blog 20 juin 2013

Sauvons Mouvement!

Jérémie Szpirglas
Ecrivain et journaliste
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Soutien à Mouvement © Mouvement

On dira sans doute que je ne suis pas impartial : je travaille régulièrement pour Mouvement depuis 2009. Mais justement, ce fait même fait de moi quelqu'un de bien mieux informé : je travaille pour mouvement, fidèlement, depuis 2009, malgré les difficultés que cela comporte, car cela m'est bien plus gratifiant que de nombreux autres travaux autrement plus rémunérateurs que je pourrais entreprendre. Travailler pour mouvement est un acte militant, en plus d'être un travail et une passion.

Le manifeste, l'équipe, les défis rédactionnels, la rigueur de la pensée… Tout ce qui fait le plaisir des lecteurs de Mouvement fait aussi le mien, en tant que pigiste.

Mouvement doit perdurer, Mouvement doit survivre. Tout simplement parce que, dans le cas contraire, les artistes n'auraient plus ce formidable relais de leur travail, et je suis persuadé que le monde des arts, quelle que soit la discipline, en pâtirait.

Sans parler des amateurs qui se trouveraient privés d'un de leurs phares, de leurs repères.

On peut parfois ne pas lire chaque numéro avec ferveur, d'un bout à l'autre. Mais on le gardera toujours. On s'y réfèrera constamment, inlassablement.

Envisagerait-on d'arrêter la publication d'un ouvrage de référence ? Dictionnaire, encyclopédie : bien loin de toute muséographie mortifère, un ouvrage de référence est constamment en mouvement, constamment en recherche, organisme vivant et foisonnant. Tel est Mouvement.

Si elle n'est pas désespérée, la situation est plus que préoccupante. À très court terme, il s'agit d'assurer la sortie du n° d'été. Pour ce faire, un appel à souscription vient d'être lancé via le site kisskissbankbank. 8000 € ont déjà été réunis. Mais, au-delà de 8 000 € : vous donnez à l’équipe de Mouvement les moyens de pérenniser une véritable aventure éditoriale et d'assurer la sortie du numéro 71. L’avantage du « redressement judiciaire » consiste à geler, pour un temps, des dettes antérieures, et nous laisse un peu de temps (jusqu’en septembre) pour présenter un « plan de continuation ». Nous avons déjà reçu de nombreux messages d’encouragement. Les difficultés ne sont pas insurmontables. Mais votre soutien est décisif.

Toute autre forme de soutien (mail - une adresse spéciale a été créée - , abonnement à la revue et/ou à la newsletter, etc. ) est la bienvenue
il s'agit de donner le maximum de garanties au Tribunal de commerce pour pouvoir poursuivre l'aventure
ci-dessous le lien vers le texte d'appel au soutien et le lien direct vers kisskissbankbank
http://www.mouvement.net/opinions/editos/soutien
http://www.kisskissbankbank.com/fr/projects/faire-manifeste-avec-mouvement

Voici le communiqué de la rédaction de Mouvement : 

Ecran noir : cela n’arrive pas qu’en Grèce… Mouvement vient d’être placé en redressement judiciaire. Inutile d’épiloguer sur les difficultés économiques que rencontre la presse. A son tour, Mouvement en est victime. Les efforts que nous avons entrepris (changement de périodicité de la revue, refonte du site internet) n’ont pas suffi pour sortir de l’ornière. Seule revue dédiée à l’ensemble de la création contemporaine, Mouvement risque donc de disparaître, après 20 ans d’existence !
Dans l’immédiat, l’impression de notre n° 70 (juillet-octobre 2013) est bloquée. Il nous faut réunir de toute urgence 12 000 € pour en permettre la publication.

Les difficultés que nous rencontrons ne sont pas insurmontables, mais le temps presse. Nous avons deux mois pour trouver les moyens et solutions afin de poursuivre cette aventure éditoriale. La défense de « l’exception culturelle » passe aussi par des moyens d’information dignes de ce nom. Cette souscription se poursuivra donc, en même temps que nous tâcherons de recueillir les appuis et les soutiens nécessaires pour consolider et développer un travail dont nous ne pouvons imaginer qu’il puisse s’effacer.
Avec ce formulaire de souscription, nous vous invitons à nous adresser tout message d’encouragement (soutien.mouvement@gmail.com), que nous pourrions communiquer au Tribunal de commerce afin de faire valoir ce que représente l’existence de Mouvement.


LES DIFFERENTS MOYENS POUR NOUS AIDER
KISS KISS BANK BANK
Le lien du projet Faire Manifeste avec Mouvement

SOUSCRIPTION IMMEDIATE
Pour souscrire immédiatement, vous pouvez effectuer un virement bancaire :
Banque : 10 107
Guichet : 00118
N° de compte : 00252 41 0559
Clé : 18
IBAN : FR76 1010 7001 1800 252 41 055918
SWIFT : BRED FR PP

OU

envoyer un chèque à l'ordre des Editions du Mouvement (Mouvement / 6, rue Desargues / 75011 Paris)

(merci d’indiquer si vous souhaitez un reçu)

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Affaire Abad : une élue centriste dépose plainte pour tentative de viol
Selon nos informations, Laëtitia*, l’élue centriste qui avait accusé, dans Mediapart, le ministre des solidarités d’avoir tenté de la violer en 2010, a porté plainte lundi 27 juin. Damien Abad conteste « avec la plus grande fermeté » les accusations et annonce une plainte en dénonciation calomnieuse.
par Marine Turchi
Journal — France
Opération intox : une société française au service des dictateurs et du CAC 40
Une enquête de Mediapart raconte l’une des plus grandes entreprises de manipulation de l’information intervenue en France ces dernières années. Plusieurs sites participatifs, dont Le Club de Mediapart, en ont été victimes. Au cœur de l’histoire : une société privée, Avisa Partners, qui travaille pour le compte d’États étrangers, de multinationales mais aussi d’institutions publiques.
par Fabrice Arfi, Antton Rouget, Tomas Madlenak et Lukas Diko (ICJK)
Journal
Le procès des attentats du 13-Novembre
Le procès des attentats du 13-Novembre a débuté mercredi 8 septembre à Paris. Durant neuf mois, vingt accusés vont devoir répondre du rôle qu’ils ont joué dans cette tuerie de masse. Retrouvez ici tous nos articles, reportages, enquêtes et entretiens, et les chroniques de sept victimes des attentats.
par La rédaction de Mediapart
Journal — Migrations
Tragédie aux portes de l’Europe : des politiques migratoires plus mortelles que jamais
Vendredi 24 juin, des migrants subsahariens ont tenté de gagner l’Espagne depuis Nador, au Maroc, où des tentatives de passage se font régulièrement. Mais cette fois, ce qui s’apparente à un mouvement de foule a causé la mort d’au moins 23 personnes aux portes de l’Europe.
par Nejma Brahim et Rachida El Azzouzi

La sélection du Club

Billet de blog
Pays basque : le corps d’un migrant retrouvé dans le fleuve frontière
Le corps d’un jeune migrant d’origine subsaharienne a été retrouvé samedi matin dans la Bidassoa, le fleuve séparant l’Espagne et la France, ont annoncé les autorités espagnoles et les pompiers français des Pyrénées-Atlantiques.
par Roland RICHA
Billet de blog
Melilla : violences aux frontières de l'Europe, de plus en plus inhumaines
C'était il y a deux jours et le comportement inhumain des autorités européennes aux portes de l'Europe reste dans beaucoup de médias passé sous silence. Vendredi 24 juin plus de 2000 personnes ont essayé de franchir les murs de Melilla, enclave espagnole au Maroc, des dizaines de personnes ont perdu la vie, tuées par les autorités ou laissées, agonisantes, mourir aux suites de leurs blessures.
par Clementine Seraut
Billet de blog
Exilés morts en Méditerranée : Frontex complice d’un crime contre l’humanité
Par son adhésion aux accords de Schengen, la Suisse soutient l'agence Frontex qui interdit l'accès des pays de l'UE aux personnes en situation d'exil. Par référendum, les Helvètes doivent se prononcer le 15 mai prochain sur une forte augmentation de la contribution de la Confédération à une agence complice d'un crime contre l'humanité à l'égard des exilé-es.
par Claude Calame
Billet de blog
Frontières intérieures, morts en série et illégalités
Chacun des garçons qui s'est noyé après avoir voulu passer la frontière à la nage ou d’une autre manière dangereuse, a fait l’objet de plusieurs refoulements. Leurs camarades en témoignent.
par marie cosnay