Cosmos Photo
Abonné·e de Mediapart

Billet publié dans

Édition

Cosmos Photo

Suivi par 2 abonnés

Billet de blog 4 sept. 2012

Cosmos Photo
Abonné·e de Mediapart

La spoliation des terres du Sud, par Alfredo Bini

Cosmos Photo
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Au marché d'Addis-Abeba. Un marchand de primeurs dont l'activité est aujourd'hui menacée. © Alfredo Bini/Cosmos

L'accaparement des terres du Sud par des multinationales et des Etats est un sujet régulièrement traité sur Mediapart (voir ici le dossier rassemblant nos reportages, analyses, interview...). Les 20 photos d'Alfredo Bini proposées dans notre portfolio viennent témoigner de la destruction radicale des pratiques agricoles, entrainant pauvreté, famine et épuisement des sols.

Après la crise des denrées alimentaires en 2007-2008, entrainant notamment des émeutes de la faim dans les pays du Sud, les États de la péninsule arabe, ont naturellement porté leur regard vers l'Ethiopie, un des pays les plus impliqués dans la «location de terres».
Profitant des concessions garanties par le gouvernement du Premier ministre éthiopien Meles Zenawi et les divers programmes d'aide et de financement de la Banque mondiale et du FMI, le gouvernement éthiopien et de nombreux investisseurs privés se sont lancés dans des entreprises agricoles. Dans les latifundia, loués principalement par le biais de négociations privées («La terre est vierge et vide», affirme le gouvernement), la production alimentaire et de bio-carburant destinée aux pays développés fait l'objet d'une vaste planification de développement des monocultures. Des milliers de serres produisent aussi des fruits et légumes exportés quotidiennement pour les hôtels et restaurants élégants des Emirats arabes unis.

Mais ce commerce est fait au mépris des populations locales: ces pratiques réduisent les ressources en eau, anéantissent des modes de culture et d'élevage ancestraux, appauvrissent les paysans et désormais la population ne peut survivre que grâce à la nourriture des programmes d'aide internationaux.

A noter: ce reportage d’Alfredo Bini est que le premier volet d’un projet beaucoup plus vaste sur l’accaparement de terres dans le monde. Son prochain reportage est prévu en Argentine, s’il arrive à trouver les financements nécessaires. Si des lecteurs de Mediapart sont intéressés à le soutenir, ils peuvent se mettre en contact avec lui sur ses comptes Facebook et Twitter (@alfredobini75)

Voir le portfolio sur Mediapart en cliquant

ici

.

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Sobriété : le gouvernement a un plan, mais qui pour l’appliquer ?
L’exécutif annonce de nombreuses mesures pour réduire la consommation d’énergie de 10 % d’ici à 2024. Mais presque tout est basé sur le volontariat et les moyens de mise en œuvre restent flous. 
par Jade Lindgaard
Journal
Altice obtient une censure d’articles à venir au nom du secret des affaires
Le groupe de Patrick Drahi demandait en référé, au nom du secret des affaires, la censure de trois articles publiés par le site Reflets et exploitant des documents interne mis en ligne par des hackers. Le tribunal de commerce a rejeté cette demande mais ordonne au journal de ne plus écrire sur le sujet.
par Jérôme Hourdeaux
Journal — Migrations
En France, « rien n’a été prévu » pour accueillir les exilés russes
Depuis le début de la guerre d’invasion russe en Ukraine, des centaines de Russes sont venus chercher refuge en France. Confrontés à un manque criant de politique d’accueil et à des obstacles en tout genre, ils ont surtout trouvé de l’aide auprès de réseaux d’entraide.
par Nejma Brahim
Journal
Procès France Télécom : une condamnation pour l’exemple ?
Le 30 septembre, les anciens dirigeants de France Télécom ont vu leur condamnation pour « harcèlement moral institutionnel » confirmée en appel. Leur politique de départs forcés, menée à partir de 2007, avait débouché sur une vague de suicides. Mais les responsables échappent à la prison ferme. Quelle portée pour ce jugement ?
par À l’air libre

La sélection du Club

Billet de blog
Quand les riches se mettent à partager
Quand Christophe Galtier et Kylian Mbappé ont osé faire leur sortie médiatique sur les jets privés et les chars à voile, un torrent de réactions outragées s'est abattu sur eux. Si les deux sportifs clament l'erreur communicationnelle, il se pourrait en fait que cette polémique cache en elle la volonté des dominants de partager des dettes qu'ils ont eux-mêmes contractées.
par massimo del potro
Billet de blog
Leur sobriété et la nôtre
[Rediffusion] Catherine MacGregor, Jean-Bernard Lévy, et Patrick Pouyanné, directrice et directeurs de Engie, EDF et TotalEnergies, ont appelé dans le JDD à la sobriété. En réponse, des professionnel·les et ingénieur·es travaillant dans l'énergie dénoncent l'hypocrisie d'un appel à l'effort par des groupes qui portent une responsabilité historique dans le réchauffement climatique. Un mea culpa eût été bienvenu, mais « difficile de demander pardon pour des erreurs dans lesquelles on continue de foncer tête baissée. »
par Les invités de Mediapart
Billet de blog
Doudoune, col roulé et sèche-linge : la sobriété pour les Nuls
Quand les leaders de Macronie expliquent aux Français comment ils s'appliquent à eux-mêmes les injonctions de sobriété énergétique, on se prend à hésiter entre rire et saine colère.
par ugictcgt
Billet de blog
Transition écologique ou rupture sociétale ?
La crise actuelle peut-elle se résoudre avec une transition vers un mode de fonctionnement meilleur ou par une rupture ? La première option tend à parier sur la technologie salvatrice quand la seconde met la politique et ses contraintes au premier plan.
par Gilles Rotillon