L'attaquant du Raja Casablanca, Ramza Abourazzouk, après avoir tiré une première fois sur le poteau, alors que le but était grand ouvert, a confirmé son insondable maladresse par une deuxième frappe sur la poteau, dans un match du championnat marocain contre Al Arabi qui s'est terminé par un nul 1-1. Voilà qui est rassurant, il n'y a pas qu'en Ligue 1 que les joueurs sont maladroits, ce qui explique qu'un retraité de 38 ans puisse faire des matches complets...

Casablanka! Raja forward Hamza Abourazzouk misses an open goal from a yard out © Super101greatgoals

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

Tous les commentaires

Moi, ce que j'aime, c'est d'écouter le commentateur parler sa langue arabe. Magnifique.