Stéphane Alliès
Journaliste à Mediapart

Billet publié dans

Édition

Coup de tête

Suivi par 65 abonnés

Billet de blog 26 avr. 2008

Que deviennent, que deviennent, les rêves de Valls…*

Vendredi, 13h15. Fin d'une interview avec Manuel Valls (à paraître en début de semaine prochaine sur Médiapart), en mairie d'Evry. Discussion sur sa passion pour le Barça, évoquée dans son dernier bouquin, à paraître le 5 mai prochain.

Stéphane Alliès
Journaliste
Journaliste à Mediapart
© 

Vendredi, 13h15. Fin d'une interview avec Manuel Valls (à paraître en début de semaine prochaine sur Médiapart), en mairie d'Evry. Discussion sur sa passion pour le Barça, évoquée dans son dernier bouquin, à paraître le 5 mai prochain. L'ailier droit du PS est un vrai socio. «On est obligé d'être supporter du Barça quand on est d'origine barcelonaise. En plus, c'est un grand cousin à moi qui a écrit l'hymne du club…», raconte-t-il dans un grand rire, qui contraste avec son sérieux d'ancien Rocardien affiché tout le long de l'interview. Départi de ses notes, Valls raconte volontiers son meilleur et son pire souvenir de gamin blaugrana. «À chaque fois à la radio, vu que ma famille avait émigré à Paris». Pour faire plaisir à “Manolo” (ainsi que l'interpelle le journaliste Claude Askolovitch, co-auteur de l'ouvrage), replongeons donc en vidéo dans ses rêves d'enfant né en 1962 à Barcelone, mais qui n'a vécu qu'en France… Ambiance seventeen garantie…

Son meilleur souvenir: «La victoire à San Bernabeu sur la pelouse du Real, vous savez la fameuse où Cruyff fait un match d'anthologie. Ça se termine à 4-0, je crois. Un grand bonheur à la maison avec mon père, fils de républicain espagnol. Beaucoup plus qu'une victoire dans l'antre du franquisme…» C'était en 1974, le petit Manuel a 12 ans, et ça a fait 5-0. Et effectivement, le roi Johan -dit "le Hollandais volant"-, a mis la misère aux merengue madridistes.

© pinicher140


Son pire souvenir:
«L'élimination en demi-finale de coupe d'Europe contre Leeds. C'était terrible, j'en ai pleuré. Je ne me rappelle pas l'année, mais la finale se jouait au Parc des Princes. Et toute les cousins avaient déjà pris leurs billets…» Ça s'est passé en 1975, et cette défaite résume la décennie finalement un peu pourrie du FC Barcelone au niveau continental (toujours racé, jamais gagnant, le syndrome Cruyf). 2-1 pour les Anglais à l'aller, avant de tenir le nul au retour (1-1). Seul le premier match est visible sur la toile. La première mi-temps ici, la deuxième .

Lot de consolation

En guise de revanche contre cette perfide Albion gâcheuse de fiesta de familia, “Coup de tête” est heureux d'offrir à M. Valls un moment de revanche jubilatoire. Les images d'une victoire du Barça devant Leeds, lors de la Supercoupe des villes de foire en 1972, compétition insensée marquant la fin de cette épreuve ô combien culte, avant qu'elle ne devienne une prosaïque et tocarde coupe de l'UEFA. Ce match opposait donc le premier vainqueur (Barcelone en 1958) à l'ultime (Leeds en 1971). Et la victoire 2-1 des Barcelonais permet aux Catalans de conserver le trophée et de pouvoir l'exposer dans son musée. Quant à Leeds, le club évolue actuellement en deuxième division anglaise…

© mesqueunclub1899

*Pardon cher lecteur, pour ce jeu de mot un peu pitoyable, mais j'avais trop envie de rendre hommage à feu François Feldman (comment ça, il est pas mort… j'aurais juré entendre Elkabbach l'annoncer. Je dois confondre…)

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Défense
Néonazis dans l’armée : l’insupportable laisser-faire du ministère
Un militaire néonazi, dont le cas avait été évoqué il y a huit mois par Mediapart, a été interpellé en novembre par des douaniers. L’armée, elle, ne l’avait sanctionné que de vingt jours d’arrêts. Ce cas pose une nouvelle fois la question de la grande tolérance de l’institution vis-à-vis de militaires fascinés par le Troisième Reich. D'autant que Mediapart a encore découvert de nouveaux cas.
par Sébastien Bourdon et Matthieu Suc
Journal — Gauche(s)
Union des gauches : Hidalgo et Montebourg tentent de rebattre les cartes
La candidate du PS et le candidat de la Remontada à la présidentielle ont appelé, dans la journée, à une candidature commune à gauche, en offrant de se retirer. Les pressions en faveur de l’union ainsi que les mauvais sondages expliquent aussi ce retournement. 
par Mathieu Dejean et Pauline Graulle
Journal — Droite
À droite, mais à quel point ? Valérie Pécresse sommée de placer le curseur
La candidate LR à l’élection présidentielle est confrontée à une double injonction : retenir les électeurs d’Éric Ciotti, tentés par un basculement à l’extrême droite, sans rebuter pour de bon la droite « modérée » qu’embrasse Emmanuel Macron. Le premier défi de sa campagne. Et le principal ?
par Ilyes Ramdani
Journal
Condamné par la justice, le ministre Alain Griset quitte le gouvernement
Le ministre délégué chargé des PME a démissionné, mercredi, après avoir été condamné à six mois de prison avec sursis et trois ans d’inéligibilité avec sursis pour avoir menti dans sa déclaration de patrimoine et d’intérêts. Emmanuel Macron lui avait maintenu sa confiance, malgré des éléments accablants. Alain Griset a fait appel de cette décision.
par Sarah Brethes et Ellen Salvi

La sélection du Club

Billet de blog
On nous parle d'école et de crayons. Nous répondons par Écoles et Crayons
Beaucoup méconnaissent l’enseignement professionnel sous statut scolaire. Ils en sont encore à l’image d’Epinal de l’école où l’élève est assis devant son bureau, un crayon à la main. En cette semaine des Lycées professionnels, Philippe Lachamp, professeur de productique en erea, nous fait partager sa passion et ses craintes pour son métier de Professeur de Lycée Professionnel.
par Nasr Lakhsassi
Billet de blog
Au secours ! le distanciel revient…
Le spectre du distanciel hante l'Europe... Mais en a-t-on dressé le bilan ? Les voix des « experts » (en technologies numériques, plutôt qu'en pédagogie) continuent de se faire bruyamment entendre, peut-être pour couvrir la parole des enseignant-e-s... et des élèves.
par Julien Cueille
Billet de blog
Dépense moyenne par élève et étudiant : quand un élève en « vaut » deux
Les choix de dépense publique illustrent une politique : on dépense pour un.e élève de classe prépa plus que pour une écolière et un collégien réunis. Vous avez dit « égalité des chances » ?
par Jean-Pierre Veran
Billet de blog
Remettre l’école au milieu de la République
Parce qu'elle est centrale dans nos vies, l'école devrait être au centre de la campagne 2022. Pourtant les seuls qui en parlent sont les réactionnaires qui rêvent d'une éducation militarisée. Il est urgent de faire de l'école le coeur du projet de la gauche écologique et sociale. Il est urgent de remettre l'école au coeur de la Nation et de la République.
par edouard gaudot