Ils m'assassinent en toute impunité

Mon Histoire, est celle d'une citoyenne "lambda" qui essaye de faire

sa petite vie...

Ma naïveté de nouvelle arrivante à St-Martin va me conduire dans une spirale infernale !

Je suis commerçante et je vis sur l'île de Saint-Martin, dans la Caraïbe.

Cette île a 2 visages. Elle est nommée la "friendly island" de part sa particularité. Elle est divisée par une frontière invisible mais bien réelle en 2 territoires : La partie française (Saint-Martin - EU) et la partie hollandaise (Sint-Maarten - Hors EU).

Mais, de part mon histoire, je m'aperçois que la "friendly Island" ne tient en réalité ce surnom que pour "Les arrangements entre amis" ...en gros la Corruption!

Tout commence par un braquage dans mon commerce.

Je suis restée avec un Gun sur la tempe pendant d'interminables minutes, avec un intrus sur moi me criant dessus "Doooonne Moiiii Aaaaargent! C pas asseeeeezzzz!!! Doooonne MOI AAAARGENT!!!" Il est parti avec ma caisse mais aussi toutes mes affaires personnelles (plus de clés de mon domicile, plus de papiers, plus rien)

Je dépose plainte bien entendu pour vol avec violence avec l'adresse de ma résidence principale.

Mais.... SURPRISE!!!!

Je sollicite mon proprio de me faire une attestation de domicile pour pouvoir refaire mes papiers volés.

A mon arrivée à St-Martin, je cherchais un logement. Par une connaissance, j'apprends qu'il y a un appart sympa libre à la loc. J'ai donc pris RDV pour une visite avec une femme ("la proprio"). Cet endroit me plait bien... mais il y a un soucis....

La "proprio" qui est commercante depuis 20 ans sur l'île me dit qu'elle ne veut pas faire de bail et que le loyer sera en especes. J'insiste quand même pour avoir un écrit. Elle me rassure sur la possibilité d'avoir une attestation de domicile si besoin (c'est ce qu'elle faisait avec son ancienne locataire et qu'ici, à St-Martin, ça se passe comme ça me dit-elle). Elle veut aussi une caution en espèces. Là, je refuse. Elle a un chèque. Je n'ai même pas d'état des lieux. J'ai fait confiance.

Je sollicite donc mon proprio de me faire une attestation de domicile pour pouvoir refaire mes papiers volés.

Il REFUSE et me dit que c'est une faveur de sa part et que je n'aurai

absoluement rien qui prouve que je vis ici !!! (???)

Je lui envoie donc une LRAR pour réclamer un bail écrit puisqu'il vient de casser le contrat moral et je lui réclame mes quittances. Je lui fais part aussi, qu'il n'avait pas le droit de m'augmenter le loyer (pour une augmentation de consommation électrique) en l'absence de bail écrit le stipulant! (à l'époque de cette augmentation de loyer, j'étais invalide)

La Spirale Infernale débute !!!

"Les proprios" me coupent l'eau et l'électricité, me bloquent ma voiture le matin m'empéchant toute mobilité. Mais le pire reste au retour de vacances de leur fille avocate.

Je reçois une sommation de payer des loyers et un congé pour motifs légitimes et sérieux (???!!!!) Je ne comprends pas ... je suis à jour de mes loyers!!! Pour les motifs du congé, c'est encore plus grotesque ! Je n'ai absolument rien fait de MAL !!!!

Je conteste de suite et formellement par LRAR à l'huissier ces actes et ces griefs ! Je vais même porter plainte à la Gendarmerie.

Les nuisances des proprios ne cessent et s'empirent !!! Ils bloquent l'entrée de mon domicile, viennent chez moi sans permission, me bouchent les canalisations des eaux usées me retrouvant à vivre dans des excréments, portent plaintes pour des fausses dégradations et j'en passe....

Ca y est ! Je suis assignée au Tribunal !!!
Je ne comprends pas...je panique... Comment est-ce possible ? Je

n'ai pourtant rien fait de mal !!!
Aaaah siiii....je commence à comprendre : J'ai osé demander un bail

écrit et mes quittances... une demande pourtant légale...

Leur fille avocate qui orchestre la défense de ses parents vient même chez moi prendre des photos de potentielles dégradations que j'aurai moi-même faites (???!!!) Ceci aura de graves conséquences car le Juge en prend acte et signe une ordonnance de saisie sur mes comptes bancaires!

J'ai vécu l'ENFER au Paradis !

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.