Mediapart c'est aussi... L'international

Reportages, webdocumentaires, dossiers... Retrouvez l’actualité internationale sur Mediapart.

Mediapart c'est aussi... l'international © Mediapart
Reportages, webdocumentaires, dossiers... Retrouvez l’actualité internationale sur Mediapart.

 

Découvrez dès aujourd'hui un nouvel épisode de «Mediapart c'est aussi»

La semaine dernière, vous avez pu découvrir l'épisode «Mediapart c’est aussi... Les sciences» (que vous pouvez retrouver ici). 

Crise en Ukraine, conflit israélo-palestinien, émeutes aux Etats-Unis... Découvrez aujourd’hui le nouvel épisode de «Mediapart c’est aussi» : l'international.

Exceptionnellement, pour vous, en accès libre aujourd’hui :

Découvrez le journal dans son intégralité en bénéficiant de l'offre spéciale «Mediapart c'est aussi»1€ les 15 premiers jours

Vous avez été nombreux à communiquer votre vision du journal dans les commentaires et sur les réseaux sociaux, nous vous en remercions. N'hésitez pas à continuer de partager avec nous votre point de vue. Découvrez une sélection de vos réactions :

FRANCIS B., le 9 septembre 2014 : 

«(...) Mediapart c'est aussi une épée de Damoclès pour tous ceux qui abusent, c'est aussi l'information nécessaire à ceux qui souhaitent prendre et exercer leur pleine reponsabilité de citoyen dans notre république française.»

COGITABUNDA, le 9 septembre 2014 : 

«(...) Je me dis seulement que 90 000 abonnés, c'est bien peu dans le sens où il faudrait beaucoup plus de monde qui sache ce qu'il se passe réellement dans notre société, dans notre monde actuel.»

NIGELLE DE DAMAS, le 9 septembre 2014 :

«La série sur les mathématiques était particulièrement intéressante. Pour ma part je l'ai offerte à deux étudiants de prépa, qui sont parfois submergés par le doute, maitriser les outils des mathématiques, de la physique et la chimie est un sport pas toujours trivial.»

Rendez-vous la semaine prochaine pour un nouvel épisode de «Mediapart c’est aussi».

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.