Jean NOUVEL

Le prix Pritzker vient d’être attribué à Jean Nouvel. Compte tenu du nombre d’articles dithyrambiques sur ce sujet, contrarié d’ailleurs par les commentaires des internautes, il convient de rétablir quelques vérités.

- L’Institut du monde arabe est l’œuvre de Jean Nouvel ET Pierre Soria ET Architecture Studio.

- Force est de constater que de nombreux bâtiments de cet Architecte posent des problèmes d’usage ou de pérennité ; à Lyon notamment.

- Certes, on peut créer des bâtiments et ne pas aimer les couleurs…mais le rouge et le noir, c’est une palette un peu minimaliste.

- Certes, on peut nier le quartier, l’environnement (un précédent célèbre nous avait déjà été donné avec l’équerre d’argent pour la Très Grande Bibliothèque de Dominique Perrault)..

- On pourrait également s’étonner qu’aucune voix de nos amis écologistes ne se soit élevée contre ce mur végétal du Musée des Arts Premiers, dont la culture hydroponique, hors sol, oblige à alimenter les plantes directement d’une large quantité de produits issus de la chimie.

Mais sans doute, le vrai problème est-il ailleurs. Un débat a eu largement lieu au cours des dernières années et se poursuit encore. Faut-il récompenser le « Geste » du Maître, ou bien s’intéresser davantage à ces Architectes de l’humilité, du respect de la nature, de l’urbain, du contexte ?

Fort heureusement en plus grand nombre, ceux-ci, par la souvent réjouissante élégance modeste de leurs ouvrages évitent en tous cas aux passants le désagrément de perpétuels torticolis.

La ville n’est pas une exposition universelle permanente.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.