VGBIO
Abonné·e de Mediapart

Billet publié dans

Édition

Droits des animaux

Suivi par 204 abonnés

Billet de blog 3 nov. 2016

LA VIOLENCE CONTINUE TRANQUILLEMENT DANS LES ABATTOIRS FRANCAIS

Ce jeudi 3 novembre, L214 rend publiques plusieurs vidéos tournées dans l’abattoir de Limoges et montrant une nouvelle fois des souffrances animales sévères et de graves défaillances des opérations d’abattage. Il s’agit du plus gros abattoir public de France, apprivosionnant notamment les grandes surfaces comme Leclerc, Intermarché et Carrefour. L'abattage de vaches gestantes y est fréquent.

VGBIO
végane écologiste insoumise
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Dans la boyauderie de l’abattoir, les images montrent l’ouverture d’utérus de vaches contenant des fœtus de tous âges et parfois des veaux sur le point de naître.

http://www.l214.com/enquetes/2016/abattoir-made-in-france/limoges/

Tournées en mai, août et fin septembre 2016 et révélées dans Le Monde ce matin, les images ne laissent aucun doute quant à la gravité de la situation, malgré les inspections mandatées par le gouvernement dans les abattoirs français en avril 2016 - qui n’avaient relevé à Limoges aucune non-conformité majeure. Il s’agit du septième abattoir mis au jour en un an.

C’est un employé travaillant depuis plus de 6 ans à l’abattoir de Limoges qui a contacté L214. Choqué par le nombre de foetus (des dizaines chaque semaine) et de veaux prêts à naître jetés à la poubelle, il a filmé une partie des images (l’ouverture des utérus) révélées aujourd’hui par L214. Il souhaite s’engager aujourd’hui pour qu’une loi interdise l’abattage des vaches gestantes.

→ Son témoignage dans un article du Monde

D’autres images montrant la mise à mort de bovins, moutons et cochons mettent au jour un taux démesuré d’étourdissements ratés et d’animaux présentant des signes de conscience, tentant de se relever ou réalisant des mouvements de tête, dans une souffrance évidente. Le matériel défaillant et l’infrastructure de l’abattoir, le défaut d’autocontrôle, l’utilisation systématique de décharges électriques - y compris dans les yeux - pour faire avancer les animaux, et l’absence d’intervention des services vétérinaires ajoutent à la violence inhérente aux méthodes de mise à mort (électrocution, perforation du crâne, ou égorgement sans étourdissement préalable).

L214 porte plainte contre l’abattoir auprès du Tribunal de grande instance de Limoges.

Prenant appui sur l’avis d’experts et les initiatives gouvernementales ayant cours en Allemagne, l’employé de l’abattoir et L214 lancent conjointement une pétition demandant l’interdiction en France de l’abattage des vaches au moins lors du dernier tiers de leur gestation.

→ Voir la pétition

“Après les scandales d'Alès et de 5 autres abattoirs en à peine une année, ces nouvelles images sont la preuve, s'il en fallait, que les abattoirs sont toujours des lieux de violence et de souffrances intenses pour les animaux.
Cette réalité devrait nous amener à envisager sérieusement d'abandonner nos habitudes alimentaires carnées, étant donné l'ensemble des alternatives à notre disposition pour nous nourrir aujourd'hui. Par ailleurs, s'il est une mesure immédiate à prendre d'urgence, l'abattage de vaches gestantes compte parmi les atrocités qu'aucune société civilisée ne saurait justifier."
  Brigitte Gothière, porte-parole de L214

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Borne et l'écologie : un certain savoir-rien-faire
La première ministre tout juste nommée a exercé depuis huit ans de nombreuses responsabilités en lien direct avec l’écologie. Mais son bilan est bien maigre : elle a soit exécuté les volontés de l’Élysée, soit directement contribué à des arbitrages problématiques.
par Mickaël Correia et Jade Lindgaard
Journal
Zemmour et Pétain : une relaxe qui interroge, des motivations qui choquent
La relaxe d’Éric Zemmour pour ses propos sur un prétendu « sauvetage » des juifs français par Pétain a suscité de vives réactions. Les historiens que nous avons interrogés ne sont pas tant choqués par la relaxe - la loi Gayssot ne peut couvrir l'ensemble des allégations mensongères sur la seconde guerre mondiale - que par les motivations de l’arrêt. Explications.
par Lucie Delaporte et Fabien Escalona
Journal — Entreprises
Un scandale financier luxembourgeois menace Orpea
Mediapart et Investigate Europe révèlent l’existence d’une structure parallèle à Orpea, basée au Luxembourg, qui a accumulé 92 millions d’actifs et mené des opérations financières douteuses. Le géant français des Ehpad a porté plainte pour « abus de biens sociaux ».
par Yann Philippin, Leïla Miñano, Maxence Peigné et Lorenzo Buzzoni (Investigate Europe)
Journal — Exécutif
Macron, la gauche Majax
Pour la majorité présidentielle et certains commentateurs zélés, Emmanuel Macron a adressé un « signal à la gauche » en nommant Élisabeth Borne à Matignon. Un tour de passe-passe qui prêterait à sourire s’il ne révélait pas la décomposition du champ politique orchestrée par le chef de l’État.
par Ellen Salvi

La sélection du Club

Billet de blog
Une fille toute nue
[Rediffusion] Une fois de plus la « culture » serait en danger. Combien de fois dans ma vie j’aurais entendu cette litanie… Et ma foi, entre ceux qui la voient essentielle et ceux qui ne pas, il y a au moins une évidence : ils semblent parler de la même chose… des salles fermées. Les salles où la culture se ferait bien voir...
par Phuse
Billet de blog
Entretien avec Ava Cahen, déléguée générale de la Semaine de la Critique
La 61e édition de la Semaine de la Critique se déroule au sein du festival de Cannes du 18 au 26 mai 2022. La sélection qui met en avant les premiers et seconds longs métrages, est portée pour la première fois cette année par sa nouvelle déléguée générale Ava Cahen qui défend l'amour du cinéma dans sa diversité, sa réjouissante monstruosité, ses émotions et son humanité.
par Cédric Lépine
Billet de blog
Quand le Festival de Cannes essaie de taper fort
La Russie vient de larguer 12 missiles sur ma ville natale de Krementchouk, dans la région de Poltava en Ukraine. Chez moi, à Paris, je me prépare à aller à mon 10e Festival de Cannes. Je me pose beaucoup de questions en ce mois de mai. Je me dis que le plus grand festival du monde tape fort mais complètement à côté.
par La nouvelle voix
Billet de blog
images écrans / images fenêtres
Je ne sais pas par où prendre mon film.
par Naruna Kaplan de Macedo