Le peuple chat est en grand danger !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le peuple chat est en grand danger d'abord et avant tout en raison de l'indifférence de l'Etat vis à vis de ces animaux. C'est contre cette indifférence que le Collectif Chats 100 % stérilisation obligatoire a été créé, dans le but de protester le 28 octobre 2015 en demandant aux associations de protection animale de fermer leurs portes pour cette journée de refus de l'indifférence et de la violence qu'elle produit.

 Pourquoi ?

La loi française (celle présente dans le Code Rural) compte sur les associations, le bénévolat et l'argent privé pour sauver les animaux des fourrières. De cette manière, l'Etat fuit ses responsabilités !

Les associations mènent des campagnes de sensibilisation pour éduquer les propriétaires à ne pas laisser proliférer leurs animaux de compagnie...De cette manière, l'Etat se désengage de son rôle de soutien à ses mêmes associations pour fuir encore ses responsabilités !

Les maires, eux aussi, ignorent leurs responsabilités et laissent faire le travail aux associations qui sont dépassées part autant de tâches, de missions...De cette manière, l'Etat ne reconnait en rien le rôle de celles-ci et les maires fuient à leur tour toute responsabilité...au mépris des chats !

Les lois existent, mais ne sont presque jamais respectées en ce qui concernent la prévention et la lutte contre la maltraitance, les abandons et la nécessaire identification des chats...L'Etat ne prend donc pas au sérieux le droit animal, même embryonnaire...!

Les chats meurent dans les fourrières, dans les campagnes et dans nos rues...sans que jamais l'Etat n'agisse pour faire respecter ces lois...!

 Le collectif "Chats 100 % stérilisation obligatoire" laisse donc un appel aux associations pour faire que la journée du 28 octobre soit donc une journée PORTE FERMEE, comme geste symbolique et politique pour montrer l'exaspération vécue par les bénévoles de ces associations qui se sentent abandonnés par l'Etat.

Le peuple chat est en danger sérieux et l'Etat doit prendre ses responsabilités en vue d'une proposition de loi de stérilisation obligatoire de tous les chats de France.

  jaquis

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.